Translate

samedi 5 mai 2018

Fitness Forever

Fitness Forever n'est pas une chronique pour les complexés enrubannés de bouées d'amour mais pour ceux qui aiment la sunshine disco-pop bien huilée et très classe. Originaires de Naples, les italiens se regroupent autour de leur passion pour Brian Wilson, les Beatles et Burt Bacharach dès 2006. A l'initiative et sous l'impulsion artistique de Carlos Valderrama, la fabuleuse bande compte Paster , "Big Tony" Strawberry au et Scialdone pour signer le premier album en 2009 Personal Train. Suivront les deux EP Mondo Fitness et Con Fitness Forever En La Playa emmenant les musiciens sur les scènes des festivals, avant le deuxième album en 2013 Cosmos qui comme son précédent est orné d'arrangements de cordes formidables et de mélopées parfumées au groove, au funk seventies à sortir les boules disco des placards.



Signés chez le grandiose label espagnol Elefant Records, le compositeur, arrangeur, multi-instrumentiste Carlos Valderrama est inspiré par les artistes comme Caza Azul, Gonzales, Toro Y Moi et d'autres comme High Llamas, Cinerama, XTC, Syd Barrett, Talking Heads, Le Mans etc. Auparavant, Carlos faisait partie des Preachers, groupe pop psychédélique comme Valderrama 5, plus rock, suivi des indie-pop The Goonies et Sea Dweller au profil Shoegaze. Toutes ces formations montrent toutes ses facultés et capacités à évoluer dans différents styles.

Entre temps, la troupe s'est étoffée : Carlos Valderrama aux claviers, synthétiseurs et chant, Luigi Scialdone à la guitare et basse, Andrea De Fazio à la batterie, Francesca Diletta Iavarone à la flûte, Massimo Imperatore à la guitare, Roberto Porzio aux claviers et la chanteuse Nicoletta Battelli. Pour enregistrer le dernier album génial de 2017 Tonight, Fitness Forever invite des amis au chant, Vincent Mougel dans le premier titre, Paulita Demaiz pour le deuxième morceau et pour la huitième chanson, Joachim Polack, Juliette Pearl Davis et Anna Jean (Juniore).
L'album ouvre sur le tempo endiablé du français Vincent (Kidsaredead) qui vient apporter sa voix groovy et élégante au titre Tonight pour évoquer la fête, le vin et french touch oblige, l'amour. Puis c'est au tour de Paulita Demaiz d'entrer sur la piste de danse. L'espagnole assurait sa présence dans une autre signature connue d'Elefant Records, Papa Topo, et vient ici mener le tempo avec sa voix aérienne et furieusement rythmée sur le titre Dance Boys et ses violons, sa basse et ses claviers funky.



Evidemment, les langues se mélangent, l'anglais, l'espagnol, le français et l'italien cohabitent fort bien. La variété du langage prend forme également avec des personnages d'ailleurs comme Canadian Ranger, festif, dansant et plein de panache. L'ambiance cosmique disco propulse dans les années seventies et les riffs de basse font venir en tête les Bee-Gees, Chic, Barry White et Abba. Le clap-hands vient renforcer ce regard dans le rétroviseur sur Andrè qui contient toujours ces envolées de cordes pour habiller le tempo boogie. L'instrumental Port Ghalib précède le savoureux Baby Love plus typé eighties, ritournelle ponctuée de peu de paroles, répétées en boucle, ce qui donne un effet hypnotique efficace. Cosa Mi Hai Detto vient offrir un moment délicat et harmonieux, chanté en italien, avec sa mélodie sensuelle et séduisante qui croone scandaleusement sur les violons et le saxophone. L'Arbre Magique interprété par Anna, un véritable bijou pop blindé de sunshine-pop, fait sourire rappelant avec espièglerie le thème du fitness. C'est pourtant une pièce musicale sucrée qu'on peut écouter de façon boulimique. Carlo termine l'album avec douceur et romantisme grâce aux voix majestueuses et aux arrangements réussis de cordes. Fitness Forever distille dans les harmonies scintillantes de l'addictif Tonight un air vintage et propose avec talent une relecture savante du style disco-pop.
ElefantRecords