Translate

mardi 1 mai 2018

1er Mai

Le premier mai, autrement appelé Mayday ou Labour Day, est un jour spécial dans le calendrier grégorien depuis la fin du XIXème siècle. Dès 1890, la journée du 1er mai est autorisée aux travailleurs pour manifester (réduction du temps de travail) . A l'époque la moyenne du temps de travail étant de 10 heures par jour, les organisations syndicales demandent à passer à 8 heures. Le 1er mai devient officiellement dans nombre de pays la journée de la fête du travail dès les années 1920.





La tradition du muguet le premier jour du mois de mai, à ne pas s'y méprendre, est royale. C'est à la Renaissance que Charles IX le distribue comme porte-bonheur en clamant 'Qu’il en soit fait ainsi chaque année'. En 1793, pour rompre avec cette tradition, le calendrier Fabre d’Églantine remplace le muguet par l'églantine rouge. Ce Fabre d’Églantine, révolutionnaire et ami de Danton qui vote la mort sans appel de Louis XVI en 1793 sera lui-même guillotiné un an plus tard par ses acolytes. C'est le maréchal Pétain avec son ministre du travail, le syndicaliste et secrétaire général adjoint de la CGT René Belin, qui instaure en 1941 le muguet comme fleur symbolique pour célébrer 'la Fête du Travail et de la Concorde sociale'. Le brin de muguet autrement appelé Lys des vallées est offert le 1er mai et la tradition 100% française date de 1560. La fleur porte-bonheur promène de nombreux symboles comme celui des larmes de la vierge Marie au pied de la croix chez les chrétiens, ou encore comme la fleur qui chasse les mauvais esprits chez les celtes. Le 1er mai 1900 lors d'une grande fête de couturiers français au bois de Chaville, ils offrent du muguet à leurs petites mains. Depuis, le geste est resté et Dior a même adopté la fleur comme emblème de sa marque.



Cette 'journée du travailleur' remonte à 1886 du côté de Chicago avec le scandale du Haymarket Square. Ce jour là, 4 mai, les manifestants en grève demandent une baisse des heures de travail. Un mouvement ouvrier nommé Noble and Holy Order of the Knights of Labor (les Chevaliers du travail) voit le jour en 1869 avec près de 200 000 adhérents. Il devient une résistance tellement importante qu'il rencontre une forte opposition, juridique, économique, politique, qui engendrera la répression. Le mouvement ouvrier est surtout conduit par le journal allemand Arbeiter Zeitung qui parait à Chicago et qui appelle à la grève. Le massacre du Haymarket se passe le soir après une journée de manifestation sans heurts, quand les 15 000 manifestants et policiers se dispersent. Il est 22h quand une bombe explose, tuant sept agents de police. Aussitôt, les anarchistes sont pointés du doigt. Les autorités cherchent à les stigmatiser et réussissent. Un procès suit l'arrestation de huit hommes dont les rédacteurs du journal, les allemands Auguste Spies, Michel Schwab, Louis Lingg, Adolphe Fischer, Georges Engel, l'anglais Samuel Fielden et les américains Oscar Neebe et Albert Parsons, accusés des meurtres de Haymarket et condamnés à mort. De grands industriels pourront assister à la pendaison sur carton d'invitation. On apprend en 1893 par le nouveau gouverneur de l'Illinois, John Altgeld, que le responsable du massacre, celui qui avait commandité l'attentat n'était autre que le chef de la police de Chicago lui-même. L'opération avait été orchestrée dans le but de légitimer la répression qui allait suivre. Le scandale atteindra toutes les grandes capitales et l'écrivain dramaturge irlandais Bernard Shaw écrira " Si le monde doit absolument pendre huit de ses habitants, il serait bon qu'il s'agisse des huit juges de la Cour suprême de l'Illinois". C'est à la suite de cet événement que partout dans le monde l'idée du 1er mai comme journée des travailleurs prend forme. Elle sera établie en France en 1920, jour chômé et payé en 1946.

Nota Bene : Quand le 1er mai tombe un jour du weekend au Royaume-Uni, contrairement à la France où le jour est perdu, les anglo-saxons reportent avec élégance leur May Day à un jour de semaine. Les brit' syndicats seraient-ils plus 'clever'?


Peter Von Poehl dont je conseille le sublime album May Day sorti en 2009. PeterVonPoehlPiggledyPop2011