Translate

samedi 14 avril 2018

Scrabbel

C'est sûr, le Scrabble 'is not a tough sport for tough guys'. C'est un jeu qui demande de la concentration et de l'anticipation, pas de speed, ni stéroïdes, et c'est heureux. Le Scrabble fête ses 70 ans cette année et une partie avec Scrabbel dans les oreilles est de mise.

Les Scrabbel ne sont pas pressés comme des citrons, aucune amertume mais de la maturation pour délivrer un EP qui sort en novembre 2017 après presque dix ans d'absence. C'est une disparition à mettre en guillemets puisque l'auteur-compositeur Dan Lee est aussi actif dans d'autres formations et hobbies. Claviériste des Aislers Set depuis 2003 conduis par la grande et très estimée Amy Lindon, Dan Lee est aussi le créateur de deux albums grandioses. Dan forme Scrabbel en 2000 et signe l'opus Scrabble en 2001, puis il part en tournée avec les Aislers Set. Pendant ce temps il écrit et pense à ses propres chansons qui seront signées sur le splendide album 1909 en 2005, enregistré avec une clique d'amis talentueux, la violoncelliste Helen Jo, Alicia Vanden Heuval des Aislers, et Gary Olson des Ladybug Transistor. L'année suivante, Scrabbel contient sa formation fixe de musiciens comprenant Chris Cline, Stanley Lam, Helen Jo et Aya Nakamura qui en 2008 verra la signature de Emily, I. S'ensuit une longue période sans Scrabbel qui revient cet hiver pour mon plus grand plaisir. Dan Lee, à mes oreilles et à mes yeux, fait partie des figures de l'indie pop et avec ses compositions de qualité se classent au même rang que celles des Jim Ruiz, Shebrews, Birdie, Lovejoy, Brighter, Blueboy etc.



Je parle ici de Scrabbel en 2011 : " Une multitude d’instruments orne les fabuleux morceaux, guitares, claviers, tambourins, xylophone, cor, kazoo, orgue Hammond, violon, violoncelle. Les harmonies raviront les lecteurs de Piggledy Pop. Scrabbel propose une pop indépendante griffée lounge, twee, sixties, alternative dans la pure tradition pop indie. Les textes doux et sucrés sont amenés par la voix de Dan Lee, sensuelle et épicée, qui se glisse absolument dans la lignée de Burt Bacharach, Gary Olson, Pelle Carlberg".
ScrabbelPiggledyPop2011

Dan Lee est fort influencé par les sixties, écoutant et aimant les Beatles, Love, T-Rex et les Kinks. Ses chansons sont pensées, finement arrangées twee avec un peu de brit-pop sucrée pour un ensemble solidement orchestré. Le romantisme habille les textes et les cordes les enveloppent avec des harmonies parfois bossa, psyché ou progressif et alternatif façon Yo La Tengo. Sa sensibilité et son style sillonnent ses mélopées et Dan qui joue de la guitare, basse, orgue, batterie, percussions, xylophone, et clarinette peut rendre une flûte disco pop ou un clavecin mellow comme personne d'autre ne sait le faire. Ses deux titres All Night et Summer's End mettent l'eau à la bouche et j'espère surtout qu'ils remettent Scrabbel en selle!
Scrabbel