Translate

dimanche 17 décembre 2017

Peppermint B

Peppermint B est le projet de l'auteur-compositeur danois Steffen Westmark qui crée le renommé The Blue Van en 2003 pour signer avec ce groupe huit albums jusqu'en 2015. Ses chansons connaissent un grand succès et apparaissent dans des films, séries, publicités, quand les musiciens sont invités sur les festivals et des tournées aux quatre coins du monde. Le voici en cavalier, pas si solitaire, entouré d'excellents musiciens pour ce nouveau très pop et mélodieux projet. Peppermint B signe cette année le fabuleux Head Perfume de dix titres. Les influences vont des sixties aux années 90 accueillant Søren Stensby au violon de l'ensemble de cordes Mother Lewinsky, des cuivres assurés par Johan Bylling et Bjarke Nikolaisen, Christian Rindorf à la batterie, Søren Michael Koch à la basse et guitare acoustique, Christian Ki aux claviers et guitare, mixés par Steffen et Christian Ki Dall, masteurisés par Brian Lucey qui travaille avec The Kills et The Artic Monkeys.





Head Perfume est solide en mélodies, en rythmiques variées. Dansant, il offre des titres au comble de la pop et des thèmes qui réchauffent les coeurs. A son écoute, il délivre du sourire, de la musicalité efficace pour opiner du chef fébrilement et de manière addictive. La voix de Steffen, puissante, nous emmène dès l'introduction de New to Me au tempo virevoltant, évoquant des souvenirs frais et vifs. Les choeurs énergiques développent une atmosphère positive qui enveloppe illico les oreilles. La batterie galope combattante poursuivant de façon alternative sur It is Time où la mémoire revient élégante et harmonieuse, pour une ballade romantique proche de l'univers de Ben & Jason et de Wilco. Puis Amber Sun et son saxophone embarque vivement pour une promenade romantique gaillarde ornée du chant de Steffen ensoleillé et consistant. Quand la guitare brillante de Venus de Milo fait des étincelles c'est pour jouer un air soul, funk, qui accompagne des mots langoureux et amoureux. Le tempo taquin musclé, vitaminé, montre sur les mots chantés en français faisant écho au refrain que la sensualité est de mise. L'ambiance Saint-Valentin continue avec la magnifique mélopée pop Because We're Together où le tempo ondule, les guitares tourbillonnent sur des voix fondantes et entrainantes.



Les violons forment un ensemble émouvant sur la rythmique fantastique de Thinking 'Bout the Kid' pour parler de la peur d'un adulte qui devient parent dans le monde actuel. Le titre démontre tout le talent de composition de Steffen Westmark qui habille ses sentiments de sa voix tendue, touchante et rock'n roll. Cette impression se prolonge sur Clear your Mind au tempo endiablé, fort fringant avec son clavier psychédélique résolument impeccable. Quand arrive The Importance of a Kiss, c'est pour délivrer un moment de douceur et de délicatesse sur des harmonies sunshine-pop et un jeu de basse  chatoyant et des accords à la suprématie brit-pop. Cette bonne et belle sensation se retrouve sur le magnifique Friends, sur la batterie et les guitares qui font des pirouettes en balançant une mélodie scintillante qui cache une histoire amoureuse. Perfume Head, à mon avis un des meilleurs albums 2017, rend hommage à Lou Reed. Steffen assigne à l'artiste new-yorkais un caractère d'exception pour boucler son écoute admirablement.
PeppermintB