Translate

samedi 1 avril 2017

Winter Coat

Winter Coat, quartet pop de Cardiff, vient de sortir le génial single Into the Blue pour annoncer la venue prochaine d'un nouvel EP. Les musiciens gallois nous ont offert l'opus Drifting l'année dernière et mes oreilles sont définitivement séduites par leur univers. Jennifer Dawn est au chant et à la guitare, Dan Lewis à la guitare, Jonny Campbell à la batterie et Daryl Watts à la basse. Les quatre amis composent et jouent une dream pop qui enveloppe et accroche dès la première écoute. Les Winter Coat tiennent chaud avec leur humour et leur singularité, composant des mélodies pop alternatives superbement cintrées. Les textes décrivent des endroits familiers ou lointains comme Into the Blue qui nous emmène brillamment dans l'espace ou peuvent aussi offrir références cinématographiques comme sur le prochain EP prévu pour cet automne.



Les mots de Sea Song enivrants d'iode et de poésie comme sur Overcast Skies et Drifting sont ornés de guitares, de rythmiques, de vagues de voix qui accompagnent celle de Jen magnifique, d'une élégance infinie. Le club des quatre gallois transporte dans ses chansons, vidéos et concerts son esprit taquin au point de se laisser mener par le bout de la truffe par le chien Jazz au King's Road Studio où ils enregistrent Drifting. Leur inspiration est immédiate, leurs influences viennent des Real Estate, Wild Nothing et Cocteau Twins. Cette lignée musicale s'entend judicieusement dans Waiting at the Stop. La dream pop est menée avec dextérité par les guitares qui donnent le tempo à la mélodie et installe d'entrée de jeu un mellow charmant armé d'une mélancolie légère et exquise. Toujours fort romantique, Drifting propose une batterie qui fanfaronne doucement, une basse porteuse de sensualité et une guitare électrique enjouée pour un titre merveilleusement pop. Puis Sea Song, alchimie sonore bercée d'embruns, allie un texte marin à une instrumentation progressive, aboutie et bien soudée. La voix de Jen apporte de la grâce qui donne de l'ampleur à la musicalité des chansons comme sur le vaporeux et délicat Overcast Skies qui ne donne pas envie d'accoster. La sortie d'Into the Blue prend de l'altitude et enthousiaste parce que Winter Coat signe une mélopée qui se distingue et qui démontre vraiment leur propre style. La patience jusqu'à l'automne prochain sera récompensée pour les chanceux qui seront présents au festival Wales Goes Pop le 15 Avril prochain où Winter Coat portera ses fabuleux titres sur scène.
WinterCoat