Translate

samedi 18 mars 2017

Bill Botting & The Two Drink Minimums

Bill Botting originaire de Brisbane apparait sur scène en duo dès 2011 avec son compère Nik Vestberg (Fulhäst) et le délicieux nom de groupe Moustache Of Insanity. Les deux oiseaux composent et jouent de la pure pop indieground utilisant des textes follement drôles agrémentés de guitares et claviers casio, gameboys, ipods, des appareils qui bip et zoop à gogo.
Puis on le découvre au sein des Allo Darlin aux côtés de Paul Rains qui récoltent un succès fulgurant. Depuis 2014, Bill griffe ses mélodies personnelles sous le pseudo Bill Botting & The Two Drink Minimums en s'entourant de musiciens superbes: Jonny Helm de The Wave Pictures, sa petite soeur Hannah Botting et Tom Wade tous les deux de Owl & Mouse, Paul Rains d'Allo Darlin' et Darren Hayman . Tout ce joli monde est accueilli dans le fameux label londonnien Fika Recordings.
WavePicturesPiggledyPop2010
DarrenHaymanPiggledyPop2008
Owl&MousePiggledyPop2015



Après les EP Coming soon et Brisbane (on everything) sous le nom Bill & Hannah Botting qui devient en 2015 Bill Botting & The Two Drink Minimums, un album vient de paraitre le 8 mars 2017 qui scotche mes oreilles au casque. Le style folk americana accompagne des paroles subtiles et les textes cartes postales sont concoctés sur des arrangements stylés et efficaces. L'album de neuf morceaux, nommé Better Friends, raconte l'expérience d'artiste, d'homme, ses voyages, ses concerts, comme un film indie qui proposerait un BO country et power-pop où l'esprit de Lou Reed, Paul McCartney, Paul Simon viennent flotter délicatement.
Comme le souligne le label "Better Friends was predominantly written on the move: on 3 hour night buses, tour vans and cross country trains." .. "The cover of Graceland came from hearing Willie Nelson’s version while waiting for the rest of the band to arrive for the first rehearsal. Having thought it was uncoverable, Bill proceeded to cover it with the gang. And he still modestly maintains that The Two Drink Minimums’ version is the second best of the three".



Le process de création grave réellement les titres qui nous propulsent illico dans cette atmosphère de tournées, d'enregistrement studio, promotion, concerts sous fond de romances. Avec la guitare électrique, basse-batterie resplendissantes de Better Friend qui attaque, le tempo pop dansant, le talent de guitariste et d'interprète de Bill saisit. Burning Bridges en guise de mea culpa est si bien galbé de guitare-voix et de la basse de Tom Wade qu'on pardonne et absout tout pêcher. Le style country reprend du service sur Knew You When qui zigzague guilleret entre Paris et ses verres de vin, d'un ferry pris à Calais après un séjour à Cardiff, en sautillant sur la batterie dynamisante qui monte au front dans la suivante Treating You Right, radicalement rock'n roll et séduisante avec le saxophone de Darren Hayman. Sachant que ce mois ci Bill ramène toute la famille en Australie pour peaufiner un nouvel album d'Allo Darlin', cela s'entend dans le jeu de guitare que le jus vitaminé de kiwi et oranges arrosé de soleil approche. La magnifique reprise Graceland suit logiquement l'ambiance rayonnante et rythmée en brassant le souvenir ému de Paul Simon dans la mélodie : "The Mississippi Delta was shining, Like a National guitar, I am following the river, Down the highway, Through the cradle of the civil war".



Le tambourin déchainé sur les guitares psyché de Feeling Sad Again évoque, d'ailleurs, un départ 'here i'm again on my way home' qui déroule un air fabuleux, qui montre les biceps de Jonny Helm aux percussions pendant sept minutes. Paul Rains et ses guitares sur la balade romantique The Rug, déroule un tapis de notes pour accompagner le chant de Bill chaleureux et intime qui nous invite à poursuivre en creusant plus profondément ce même sillon sur Paulie's Girl ou d'une simple conversation on aboutit à une chambre d'hôtel. Enfin, Difficult Stuff arrive sans prévenir pour les dernières notes de Better Friends qui passe décidément bien trop vite. L'acoustique amorce la rythmique qui s'élance grandiose, pailletée de guitares magnifiques. Better Friends est une sucrerie pop dont on prend chaque titre dans le paquet sans se priver. Bill Botting charismatique sur scène, écrit des mélodies aussi nostalgiques que rafraichissantes, qui font sourire, danser, incrustées de la voix d'Hannah Botting au charme fou.
BillBottingFikaRecordings