Translate

dimanche 15 janvier 2017

The Innocence Mission

Originaires de Lancaster en Pennsylvanie, Don Peris et Karen Peris jouent des mélopées sous le joli pseudonyme The Innocence Mission. A leurs côtés, se trouvent Mike Bitts à la basse et Steve Brown à la batterie. Les airs pop sont justement arrangés, finement interprétés, les cordes et la voix forment une rythmique voltigeante.
The Innocence Mission est un vrai duo où Karen et Don composent et écrivent à quatre mains avec la fibre de Joni Mitchell et de Nick Drake depuis 1986. Le premier EP qui dores et déjà annonce leur univers fort romantique, Tending the Rose Garden est suivi des albums, The Innocence Mission (1989), Umbrella (1991), Glow (1995), Birds of My Neighborhood (1999), Small Planes (2001), Befriended (2003), Now the Day Is Over (2004), mon favori We Walked in Song (2007), My Room in the Trees (2010) et en 2015, Hello I Feel the same.



Le single Trip vient de paraitre en 2016, faisant suite au titre At Sea sur la compilation de mars 2016 du label de Minneapolis Korda Records qui signe The Ocean Blue, The Starfolk, Jim Ruiz Set etc. The Innocence Mission a signé en 2015 un très bel Hello I Feel the same où trône une ribambelle de ballades pop, joyeuses, naives, colorées mettant guitares, tambourin et le chant en exergue. L'opération réussie me subjugue à l'heure où nombre de groupes boulottent des tubes de bourrins pour décérébrés. Ici le couple qui n'a cure des modes, propose des chansons poétiques, dans une tradition presque folk, où gambade un chant en dentelle pour narrer des histoires émouvantes comme sur Tom on the Boulevard. Les nuances de vert, de neige sur les fleurs, d'étoiles confrontées à la lumière du jour resplendissent sur le piano de Washington Field Trip.



Le voyage, il en est souvent question et les Peris parviennent à nous emmener grâce aux cordes pincées et dorlotées de la guitare classique sur When the One Flowered Suitcase qui nous propulsent dans le temps, dans la folk des seventies, un rêve où Joan Baez rencontrerait The Kings of Convenience, et dans l'espace à travers la Finlande "We meant to start here. A new year, in Finland, with cloud banks slanting down. We thought that it mattered- it did not, like no money, and we've got to keep on, and carry each other, through these forests, through these long buildings, up every stair flight."
Barcelona poursuit son chemin pop bossa instrumentale avant le fabuleux State Park qui m'évoque à la fois Paul Simon et les Carpenters mais où clairement l'américaine apporte son propre style, sa griffe singulière sans ombrage, sans prétention ni complexe. L'humilité dans les arrangements, montre force dans la composition et fertilité dans l'inspiration. Et les airs de The Innocence Mission coulent de source, s'acheminent aériens et cristallins de titre en titre.



Les accords d'orgue et de guitare resplendissent tout au long de Fred Rogers où se mêlent là encore la météo, le passé et le mouvement puis les couleurs reviennent, comme une carte postale décrite par un(e) troubadour, sur Blue and Yellow. Les guitares et les claviers assaisonnent la déclaration poétique qui traverse les saisons et les chemins sur la poésie de Daily et de Spring Is Written on Your Door où l'espace d'un instant on plonge dans la préciosité d'un certaine lyrisme "Flying today. No fear, no fear. See blue into orange, green into golden,on waking over the land." L'esprit pastoral des troubadours compose le dernier morceau magnifique The Color Green. "The color green was sent to me in four beat measures, of fields and their walkers in cardigan sweaters, with the lavender sky that was just beginning to, rain down into the music. This is how it was sent, in and out of weather."
Hello I feel the same est un bijou hors du temps, appliqué dans les mots comme dans l'orchestration où la famille Peris fait briller son univers artistique plein de beautés. Avec Don à la guitare et aux arrangements, Karen écrit un album familial Violet en 2012 où même leurs enfants participent en jouant du violon sur deux titres. Je conseille d'ailleurs l'album de chants de Noel de Don Peris paru en 2007 Brighter Visions Beam Afar, puis Go When The Morning Shineth de la même année, The Old Century en 2013 où Karen joue de l'accordéon et leurs enfants Anna et Drew, là aussi, du violon. La discographie de The Innocence Mission est obligée dans les foyers indie pop.
TheInnocentMission