Translate

dimanche 18 septembre 2016

Golden Bear

Les Golden Bear d'Austin sont des actifs, des artisans, des orfèvres de la pop depuis des années. Ils signent 3 albums depuis 2006 ; Golden Bear sur lequel ils invitent Voxtrot à l'enregistrement, suivi de To the Farthest Star en 2007 et d'Alive en 2011, des pierres précieuses, des albums incroyables de qualité ornés d'une originalité psychédélique pop dans les arrangements et l'instrumentation.
Les musiciens membres de Golden Bear, qui jouent dans différentes formations, me sont familiers depuis 2002 et leur style, leur univers et son développement me subjuguent. Ils sont fertiles, toujours mordus, ne cessant des jouer et d'enregistrer leurs superbes mélopées. Pour en savoir plus sur leur genèse, rendez-vous là : TheChannel/GoldenBear



Ces fans des Kinks et des Apples in Stereo continuent leur épopée en nous offrant depuis quelques jours quatre titres en écoute, extraits de leur album Dimensional Place sorti le 16 septembre 2016. L'album, magnifique, est un chef d'oeuvre de mélodies, d'harmonies, de rythmes dansants, de voix magiques et de textes magnifiques. Les Golden Bear sont des techniciens et musiciens à la pointe de leur art et surtout des experts à l'oreille absolue en studio. Ils connaissent toutes les ficelles de l'analogique, du mix et du mastering qu'ils enseignent à l'université d'Austin.
Evidemment, le son génial glisse avec du relief et du volume, qui rend l'ensemble puissant et efficace. En plus, les airs pop y sont splendides, mélodiques et marquants. Le groupe évoque l'amour, une sorte de relation longue-distance de deux éléments, passionnés de musique, aux contours impossibles, aux dimensions sur-naturelles et immenses, entretenue par voies téléphoniques et autres moyens imaginatifs. Une attraction forte, presque moléculaire, de deux étoiles lointaines aimantées de façon inexplicable.



Le romantisme et la modernité sont mêlés comme sur Let my Love Come Down où les sonorités synth-pop enveloppent illico. Il y a de l'élévation dans l'instrumentation groovy, dans les mots, planants et touchants. Enregistré à la maison, dans leur home-studio, Matt Gardener alias Heartbreaker aux claviers, Andrew Gregory alias Walnut à la basse, Brent Pennington alias The Deserter (au chant, guitare et claviers), Chris Gregory alias Grizzle (au chant et guitare), Andy McAllister alias Train (batterie) accueillent récemment Kate Daniel alias K8 Tronic (chant). La veine glam-pop et R&B de Whole Nuthr Level montre le travail parfait du producteur Cornelius Fairchild déjà présent pour Alive. L'album se termine avec l'optimiste et lumineux Heartdancer au tempo dynamique, aux voix en apesanteur et aux guitares magistrales. Dimensional Place est une odyssée pop réussie, dont les effets frappent l'oreille de manière spectaculaire mais aussi les émotions. Les Golden Bear, dont les influences multicolores sont les dinosaures, les comètes, les ours, la lune, les anges et les super héros, eux-mêmes surnommés les "Austin's Superheroes" par les médias, vont sillonner en 2017 les scènes internationales, les festivals avec leur esprit drôle, excentrique et leur savoir-faire époustouflant.
GoldenBear