Translate

lundi 22 août 2016

Colorama

Le Pays de Galles regorge de précieux artistes et Colorama, de Cardiff, y dépose sa pierre pop psychédélique depuis 2008 avec un premier album Cookie Zoo. Le thème favori qui fait ritournelle dans les chansons est 'la musique', ce qui n'étonne pas sachant qu'on a affaire à Carwyn Ellis, un activiste de la pop, producteur, auteur-compositeur, multi-instrumentiste.
Entouré sur scène et en studio d'une brillante bande de musiciens, Colorama marque les esprits des poppeux dès cet opus trouvant un public de plus en plus solide au fil des concerts comme celui de Glastonbury en juin 2009 quand son meilleur ami et bassiste avec qui il fonde le groupe, David Fletcher, meurt. Un deuxième album suit en septembre 2009 ; Magic Lantern Show offre des titres en anglais et en gallois, dont Dere Mewn devenu depuis un hymne contemporain pour les gallois.




Colorama signe le troisième album Box qui lui vaudra d'être nominé aux Welsh Music Prize et d'imposer le langage gallois au grand public notamment via le quatrième album Llyfr Lliwio écrit à 100% dans sa langue. Ces deux disques sont somptueux, arrangés avec dextérité et ornés d'une pléiade de magnifiques titres, interprétés avec magie, écrits avec une inspiration épatante et joués admirablement bien. Les orchestrations de cordes, de guitares, piano, rythmiques et cuivres subjuguent.
Carwyn Ellis qui apprend la clarinette en école de musique à 8 ans, complète son éducation familiale musicale avec le basson à 11 ans et plus tard joue de l'orgue, de la guitare et du piano, accompagnant sur scène Oasis, Paul Weller, Shane MacGowan, Edwyn Collins, Van Morrison, Neil Young, Ryan Adams, Stereophonics et Proud Mary. Carwyn parle de sa mère "She wanted me and my brothers to learn as well,” says Carwyn. “My mum was a keen musician. She played the organ in church and the piano in our local pub. “She said she played the devil’s music on a Saturday night and she played God’s music on a Sunday!"





Carwyn adolescent écoute The Beatles, The Stones, The Doors,The Pixies et Hendrix. Prolifique, passionné, plus rien ne freine sa décision de voler de ses propres ailes quand il atteint 30 ans. Après quatre albums en guise de chefs d'oeuvre pop, il est lancé pour un cinquième en 2012 avec son ami Edwyn Collins (Orange Juice) aux manettes en studio pour signer Good Music, un nom qui leur va comme un gant.
En 2014, le musicien continue sa route avec l'ep incroyable Heaven's Hotel qui annonce l'album Temari, suivi de la compilation Dere Mewn reprenant ses titres en gallois. Cette année Colorama s'allie au trio Plu, Elan, Marged et Gwilym Rhys pour signer en octobre 2016 un album sous l'alias Bendith. Carwyn y dévoile son amour pour le Carmarthenshire, l'endroit où il passe son enfance, la maison de ses grand-parents appelée Danybanc, sur des arrangements et des harmonies intimistes splendides. Piggledy Pop range Colorama dans son panthéon. Je suis fan des titres en gallois que je trouve mélodique, si doux et harmonieux.
Colorama






.