Translate

dimanche 26 juin 2016

Quelle quiche cette lorraine !


Article extrait de Boboquiche.blogspot :

"Témoin des vicissitudes de l’histoire d’Europe, on retrouve les premières traces de ce miraculeux gâteau en 1586. Le duc de Lorraine, Charles III, en faisait une consommation régulière, si l'on en croit le livre des dépenses de Philippe de Rarécourt, Maître d’Hôtel du duc, qui s’inquiétait du déficit du duché aggravé par la consommation excessive de quiches.
Nous devons la forme actuelle de cette tarte mirifique à Vincent de la Chapelle (grand-père de Don Bonapasta, Docteur ès Quiche), cuisinier de Stanislas, duc de Pologne devenu roi de Lorraine le 11 avril 1736. Stanislas ne réside jamais à Nancy, et mène une vie fastueuse dans les châteaux des ducs de Lorraine à Lunéville, Commercy ou la Malgrange où il se goinfre de quiches. Il se dit philosophe, a pour ami Voltaire, et a pour but d'éblouir ses contemporains. Il souhaite faire de Nancy une des villes les plus belles d'Europe, mais lorsque Stan mourut en 1766, la Lorraine fut rattachée à la France et Nancy perdit son rang de capitale, et la quiche se répandit dans le royaume de France."








Etude sociologique de la Quiche, Extrait de Kikita/free

Comme nous pouvons le remarquer sur ce graphique, cette population ne cesse d'accroître depuis les années 70, avec une accélération de cette accroissement dans les années 90. Ce phénomène s'explique par le fait que les nouvelles technologies (Internet, lecteur dvd, four micro-ondes....), ont pu révéler au grand jour des quiches qui jamais ne se seraient faire connaître sans cela.



On distingue dans cette population, les quiches (qui sont les femelles) et les quichons (les mâles). Bien qu'ils ne se reproduisent pas nécessairement ensemble, cette population ne cesse d'accroître.

Qu'est-ce qu'une quiche, et comment la distinguer?

Tout d'abord, une quiche se caractérise par un langage pauvre et hermétique que lui seul est le seul à comprendre. D'où, l'énorme lacune de communication.
Ce langage pauvre, se caractérise par la répétition de mêmes phrases , les seules que le quichon sait prononcer (" moi, pas comprendre", "j'pige rien", "j'ai rien suivi", "c'est trop compliqué pour moi"....). Ces phrases, sont le reflet des difficultés intellectuelles auxquelles il doit faire face.






La quiche, c'est meilleur avec des frites !