Translate

dimanche 5 juin 2016

Mehdi Zannad

Il était une fois, dans un ancien temps sans téléchargements quand nous parcourions de l'index les piles de disques qui claquaient frénétiquement les uns après les autres dans les bacs du magasin où nos yeux interdits de cligner absorbaient en un éclair une trentaine de pochettes, de noms, jusqu'à ce que paf, le temps s'arrête et que notre attention s'immobilise sur un disque... C'était il y a 15 ans, mes yeux ont cligné sur cette compilation, sur la photo, sur son titre, mes doigts sont restés scotchés sur le grain du carton de La piste aux étoiles. A cette époque qui parait lointaine, l'achat fonctionnait à l'aveuglette, à l'instinct, au coup de coeur. Sur La piste aux étoiles apparaissent plusieurs noms de groupe dont Fugu, Orwell, Tuscaloosa, Babil, Baron Calou, Few Notes Overboard! et Chut! devenu aujourd'hui Cascadeur.

CascadeurPiggledyPop2009
Jack&ThePiggledyPop2008
FuguPiggledyPop2013



Mehdi Zannad, alias Fugu, éclaire la pop française depuis donc, un lustre.
" Medhi se fait connaitre dès 2000 avec son opus Fugu 1 ... En 2005, Fugu sort son deuxième disque, As Found, pépite power-pop des plus délicieuses. Pour l’enregistrement de l’album, Mehdi s’allie à Tahiti 80 avec Xavier Boyer aux manettes et percussions, Pedro Resende à la basse sur Here Today, Mederic Gontier à la guitare sur Blackwall et Sylvain Marchand au clavier, percussions sur She’s Coming Over. Mehdi chante, joue guitares et claviers, assure le handclaps et avec lui il y a aussi Simon Johns à la basse et Rémy Galichet le meilleur tromboniste en France. As Found est une bombe harmonieuse qui démontre le talent de composition de Mehdi Zannad qui en bonus, offre un grain de voix si voluptueux et sucré que même son chant est intrinsèquement pop... le piano, les flûtes, raniment l’âme des Kinks et des Beatles qui flotte élégamment sur l’ensemble, comme celle des Pale Fountains dans les cuivres et celle des Beach Boys dans les synthés".



"2007, Fugu qui se dessine un chemin certain dans le milieu indé et désormais devenu une référence en matière de power-pop change son fusil d’épaule en s’alliant à Serge Bozon et signant la BO de son film La France. L’acteur et réalisateur Serge Bozon est un fin connaisseur de la culture mods et de la musique des sixties. Tous les deux se retrouvent pour travailler sur le dernier album de Mehdi signé cette fois de son nom Mehdi Zannad. Ayant composé les musiques, Mehdi invite son ami Serge à se coller aux paroles et le résultat est splendide. L’album Fugue de 2011 est un savoureux mélange de compositions power-pop et de l’écrit griffé esprit mods qui donne un aspect original quant aux productions passées de Fugu, un profil franc, direct dans les textes absolument réussi. "



L'alliance Fugu-Bozon est belle et loquace. Les deux univers s'entrechoquent avec finesse et élégance. La signature griffée, très singulière du court-métrage musical L'Architecte de Saint-Gaudens offre le savoir-faire de réalisateur de Serge Bozon et la profession d'architecte de Mehdi Zannad qui signe la bande originale et y joue aussi la comédie. Le film comptant la collaboration de la chorégraphe Julie Desprairies met en scène un architecte, ses promenades, les bâtisses qu’il a construites dans la petite ville des Pyrénées. Accompagné des habitants du village, l'architecte évoluent dans cet espace présentant son travail et son étude en chanson et en danses. La bande son est magnifiquement pop avec les titres tantôt instrumentaux, tantôt chantés avec une voix somptueuse et saisissante.



Les cloches tintent dès l'ouverture du bijou avec le titre ONF, où les rythmiques partent au galop sur la batterie, les cordes, violon, guitare et basse. Les notes qui émanent des touches de claviers telles un carrousel, tournent et virevoltent, colorées et joyeuses. Le rock enivrant et vitaminé de Bagatelle soulève les pieds du sol, lançant un "action" dynamite qui ouvre sur un thème architectural délectable, où le béton, les murs, les structures symétriques, les façades, les fenêtres et l'accès pompier s'enchevêtrent sur les guitares électriques, la batterie dévergondée et les 'houhou' des choeurs enchanteurs. Mehdi Zannad sait excellemment composer des harmonies pop révoltées et dansantes, des locomotives d'arrangements rock qui ronronnent pour accrocher l'écoute. Les voix parallèles des habitants et celle de l'architecte de Tribune enchainent sur un fabuleux texte psychédélique offrant de nouveau l'envie irrépressible de gigoter et de se dandiner. Puis la champêtre Promenade arrive sur un chant délicieux et gourmand, décrivant la bonne volonté limitée par les exigences du métier avec dessins, constructions et délais. Le disque conclut sur Le Thème de Saint-Gaudens aux allures seventies splendides, un joyau pop injecté de mood et de groove.

Chanteur, compositeur, arrangeur, auteur, vrai musicien de cinéma, Mehdi Zannad signe une BO magnétique, qui met en avant le thème suivant sa trajectoire musicale stylée et étudiée. Le concept est séduisant, l'ambiance décalée qui est l'empreinte de Bozon est omniprésente et mise en exergue par l'auteur-compositeur parisien qui dépose délicatement son talent de musicien, son inspiration d'artiste sur les partitions. Au fil des années, des histoires, armé d'un bâton de fusain ou d'un capo, Mehdi Zannad dévoile toutes les cordes subtiles et lumineuses de son arc. L'architecte de Saint-Gaudens est chez le label français de très bon goût, Les disques Entreprise.
MehdiZannad
MehdiZannadEntreprise



Mehdi Zannad

Mehdi Zannad