Translate

dimanche 22 mai 2016

Jason Bourgeois

Amoureuse de sa musique, je suis aussi admiratrice de son univers, du personnage qui parallèlement à la scène indie-pop, réalise des films et des vidéos. J'évoquais le premier groupe de Jason, Bourgeois Heroes dans mon billet sur sur le labbel February et sur son ami Henning Ohlenbusch, ces deux musiciens travaillant ensemble, amis depuis des années. Jason a greffé à son CV en 2009 un autre groupe, The Novels et l'album Paper Cliché que je conseille poppement, dans lequel joue de la guitare et de la basse Mike McLellan de Beach Honey. Jason Bourgeois originaire de Northampton, Nouvelle-Angleterre, après 10 ans avec ses Heroes part trotter en solo pour nous concocte une superbe production de six titres. L'album Jason avec le double de titres était prévu à l'origine ; L'artiste l'a délibérément écourté et l'a logiquement nommé Jason Jr.
Il y a 3 ans, j'écrivais : FebruaryRecords
"Depuis 2002, les Bourgeois Heroes, Elise Nacca à la batterie et parfois à la guitare, Jason Bourgeois, au chant et guitare cuisinent des mélodies pop psychédéliques qui peuvent faire penser à un mariage entre la fraicheur excentrique et brillante des gallois de Euros Child ou de Gruff Rhys et l’inspiration, l’art de composer des Beach Boys. Tous les deux écrivent et co-opèrent leurs mélopées à distance, Elise vivant à Austin et Jason à Northampton. Aimant faire résonner les cordes tous les deux, fans de Van Dyke Parks, ils signent des EP depuis dix ans et ne cessent de créer une pop baroque ravissante, de s’amuser au clavecin et au clap-hands dans une ambiance joyeuse et élégante sur Come out and Play with Bourgeois Heroes en 2007, Musical Postcards en 2010, Olé​/​Hola en 2011 et Fleur de Lys & Me en juillet 2013."





Sur cette dernière pépite Jason Jr, le ménestrel pop-psyché américain se rapproche davantage de ses influences, Zombies, Beach Boys, Beatles et Kinks. A l'écoute de ces six fabuleux morceaux, on jerke, on twiste, les queues de cheval poussent sur la tête et les mocassins à pompon ripent. Jason a un don naturel pour l'écriture et la composition, tout en saupoudrant ses divines mélodies de textes voluptueux et d'arrangements baroques, typés sunshine-pop. Pour l'accompagner à l'enregistrement, son ami Henning Ohlenbusch l'accompagne aux claviers et à la basse, Ken Maiuri est aux claviers, xylophone et basse, Brian Marchese aux percussions et batterie et Ryan Quinn à la guitare.
HenningOhlenbusch



Dès l'amorce de l'album au titre symbolique To The End Of The Page, l'attention est illico captée. Jason fait preuve de talent inné mais aussi d'un réel travail, utilisant des prismes sonores des années 60, il offre ensuite un Are you Ready vif et électrisant qui accueille son ami Lord Russ à la cithare. Sa voix ronronne et cabriole, donne de la chair et du style fort élégant à ses harmonies. Puis Waiting Around, en forme de balade ornée de wurlitzer et de choeurs sixties ravissants ramène à l'esprit l'atmosphère des High Llamas. Les accords du clavier joués par Annie Regan swinguent sur Hey Julia, la rythmique et les arpèges s'envolent avec une classe infinie. La guitare de Jason, qui joue aussi du piano et de la basse, nous propulse sans scrupule dans les yéyés délurés psychédéliques, donne envie de se trémousser sur un be-bop rock faisant des tresses avec des rouflaquettes rebelles. La mélopée romantique Someone From A Long Time Ago est une ode à la nostalgie, avec ses flûtes sopranos qui rappellent les années collège avec une naiveté sublime. Enfin la surf-pop enorgueillie de sunshine vient titiller les oreilles sur BankbookChris Wilkey assure les rythmiques et la batterie. Jason Jr est fourni de rythmes magistraux, de voix espiègles, de chansons alternatives brillantes qui échelonnent un album fort réussi que je chouchoute depuis sa réception et qui sera j'espère suivi bientôt de son grand frère Jason.
JasonBourgeois

Jason Bourgeois - Bankbook from Jason Mazzotta on Vimeo.