Translate

lundi 7 mars 2016

Why We Love

Groupe d'indie-pop originaire de Bristol, Why We Love, en plus d'avoir un nom supra jovial, enchaine depuis 2014 des pépites pop dansantes et accrocheuses. Sur leur lancée, ils viennent de signer le vrombissant single Staying Awake qui indéniablement réveille!
En mai 2014, les quatre musiciens anglais signent le single Patina, comportant une mélodie, des arrangements alternatifs superbement ficelés et des voix dynamisantes. Les harmonies vitaminées et les guitares janglepop reviennent en novembre de la même année avec l'EP de quatre titres Fake a Death.



Le magnifique All Good Things Must Drown ouvre l'EP avec ses paroles douces amères qui décrivent une rupture sur un air dansant et entrainant dans le sillage des féroces rythmiques et guitares aiguisées. On pense aux Strokes et aux 1990's, mais aussi aux Smiths et aux Beatles à l'écoute de Engine, virevoltant de sonorités ensoleillées en guise de règlement de compte joliment offensif. Le tempo ne lâche pas la bride sur Fake a Death, stimulante et percutante.

Rachel Wellfair, Matthew Thomas, Anthony Dodwell et Joe Wellfair sont toujours aussi pertinents et épatants sur Gold Mine. Les voix sont brillantes, les instrumentations bondissantes. L'envie de danser sur les mélodies galopantes est bien là, comme l'envie de chanter et de dodeliner du chef. Why We Love réussissent un EP plein de vibrations rock, pop ornées d'un délicieux groove.



La rythmique sautillante, les voix scintillantes reviennent sur le single Lucky One en janvier cette année 2016. Tandis que les paroles mordantes font office de boulets de canon, les voix sont incrustées d'énergie, les guitares et la batterie sont ravissantes de pétulance.
Entouré et stimulé par le très bon label My Little Empire Records, la clique efficace et sympathique Why We Love nous concocte un futur EP nommé Surrender tout aussi fourni de peps, de notes et de rythmes diablement bien orchestrés. J'ai pu l'écouter en avant-première, (une bombe pop!), je reviendrai en dire un mot à sa sortie, prévue dans quelques semaines. En attendant que nos amis viennent bruler les planches des scènes françaises, leurs mélopées peuvent déjà faire chauffer les enceintes.

WhyWeLoveBandcamp
WhyWeLoveOfficial
MyLittleEmpireRecords