Translate

mercredi 10 février 2016

Postal Blue

Postal Blue est un bien joli nom de groupe qui évoque le voyage, le contact, le rêve, l'amour, des thèmes qui apparaissent depuis 18 ans dans les chansons de son créateur, Adriano do Couto Ribeiro. Postal Blue est aussi un génial titre des Softies paru en 1996 ; Chaque pop-addict qui se respecte le sait, le passage incessant de relais est une tradition. L'auteur compositeur brésilien est devenu une figure emblématique dans le monde de l'indie-pop, sans cesse signant des pépites pop aux arrangements subtils et aux textes méticuleusement soignés, inspirés. Les chansons de Postal Blue offrent des émois semblables à ceux qui nous envahissaient en s'abreuvant des Smiths, des Belle and Sebastian, des Byrds et des Zombies, influences évidentes et assumées. L'aventure commence sur scène en 1998 pour se concrétiser en 2000 avec un EP éponyme de quatre chansons, aériennes et somptueusement stylées pop sixties suivi dans la foulée par un second EP Weather Sensitive en 2002. Les guitares sautillent, le synthé se dévergonde avec les cordes, les cuivres qui se taquinent, gaillards. Le label Shelflife est clairement le museau pop qui a eu l'enthousiasme intelligent de croire aux mélodies savoureuses et élancées de l'artiste.



Adriano, reprend sa plume aiguisée et stylée pour enregistrer et mixer à la maison le sublime opus de 2004, International Breeze. C'est un réel bijou aux résonances bossa, accueilli avec tous les honneurs par la presse. En 2006 parait le nouvel EP Road to Happiness dont un titre est chanté dans sa langue maternelle, drapé de guitares jangly, de tambourin et d'harmonica, avant de signer des singles chez Humblebee, puis Cloudberry, Dufflecoat Records qui sort une grandiose compilation en 2014 comprenant Pale Sunday, Postal Blue, Fireflies, Math and Physics Club, Wallflower etc.
Le 13 novembre 2015, c'est Jigsaw Records qui fait paraitre Of Love & Other Affections avec 10 titres somptueux, classé au panthéon des albums Piggledy Pop.

Adriano, qui assure tous les instruments sur l'album, invite des amis à l'enregistrement, la fleur de l'indie se glisse à ses côtés : Saundrah Humphrey des Math and Physics Club est au violon, Shelley Jane vient prêter sa voix splendide sur le titre Still Blue. Le talentueux artiste anglais Marc Elston de Franklin's Kite, pour qui Adriano produit et joue sur ses titres Mumble et Normandie By Sundown, vient chanter ici sur The Last Goodbye.

MarcElstonPiggledyPop

Math&PhysicsClubPiggledyPop

L'élégance des productions refait surface sur Of Love & Other Affections dès le titre Bitterness Is Sweet aux réminiscences brit pop sixties colorées de notes bossa, pleines d'UV. Dans l'ivresse des arrangements dansants et des lignes de guitares indie, la nostalgie est de mise, dessinant un passé où le regret n'a pas sa place. C'est le cas derechef en matière de sentiments amoureux sur I Always Knew où la basse nous emmène sur la piste de danse, avec des synthétiseurs et des guitares en guise d'ovnis vitaminés. L'aérien et catchy Still Blue fonctionne à coup d'arpèges bondissants quand Isn't it funny arrive aux oreilles délivrant le chant d'Adriano sublime, précis et envoûtant. La mélodie s'envole sur un carrousel de notes et un texte en mouvement accompagnant avec classe l'orchestration. Tel un orfèvre, Adriano poursuit l'enchantement avec Shape of your Life, vénérable et touchant, au texte empli d'humilité sur une mélodie faite pour le dancefloor.

La voix ample et audacieuse d'Adriano est une escapade pop royale qui s'accorde parfaitement à la guitare ronronnante. On reste sur la pointe des pieds à dodeliner du chef à l'écoute du magique On and On, hymne à la mélancolie amoureuse, garni d'une poésie réussie et caressante où gambadent ardemment les guitares. Batterie et basse nous entrainent sans vergogne sur les territoires pop quand Does It Really Matter arrive en piste, suivi de If You're So Different avec ses distorsions émouvantes, ses notes smithiennes et spatiales qui restent en tête et réaniment l'âme des Field Mice et des Trembling Blue Stars. L'intimité élégante de One Day habillé du violon crée des frissons, offrant un moment de douceur infinie à ce moment du disque, juste avant la cavalcade de notes enivrantes et joyeuses de The Last Goodbye. La chanson sculptée power pop délivre une pleiade de voix énergisantes, des guitares scintillantes pour finir en beauté telle une réponse résipiscente au premier titre "Deep in my heart there's no regret". Of Love & Other Affections de Postal Blue fait nul doute partie de mes albums favoris 2015 et plus encore.. Adriano do Couto Ribeiro est un auteur-compositeur inspiré et habité d'un exquis talent qui agrémente ses titres de rythmes, de poésie, de notes succulentes, spontanément, naturellement, comme un chef pop étoilé.

PostalBlue

J'attends avec impatience le prochain single qui est prévu très bientôt et Postal Blue nous donne rendez-vous sur son site chaque mois avec une nouvelle production, s'engageant à nous surprendre les 12 prochains mois avec des inédits, des podcasts, des reprises, des vidéos et autres friandises servies toutes chaudes et croustillantes là : PostalBlueClub