Translate

lundi 30 novembre 2015

E'spaniel

Comme il est dit sur leur site, E'spaniel est " Based in the North East of England (where spaniels don’t need sombreros) the band are releasing their debut single NO COMMON SENSE, mixed and produced by Steve Whitfield (known for his long standing work with The Cure) and recorded at Blank Studios by Sam Grant, on the 7th December."

Le groupe est jeune et récent. Ils signent leur premier single le 7 décembre prochain et je les suis depuis leurs débuts l'année dernière, impatiente que leurs mélopées sortent physiquement. E'spaniel ont dans un premier temps attiré mon attention grâce à leur photo représentant un épagneul breton avec un sombrero (je ne pouvais être qu'accrochée) puis par leur humour, leur second degré. Le graphisme qui les habille est dans la même veine que leurs mélodies, pas présomptueuses, ni prétentieuses. Et ça marche! Ils dégainent des harmonies qui captent l'attention et qui respirent la sympathie. Cet esprit bon enfant dans le groupe, Leon, Christianne et Karen, aère l'ensemble. Derrière cet élégant humour, se révèle leur talent, leur passion de la musique pop et l'excellence dans la pratique. Sans chercher à jouer dans des stadiums, ils suivent leur chemin, moderato, en jouant et offrant des concerts depuis un an. Ils accompagnent des groupes magnifiques comme les Tigercats ou les Wave Pictures, qui ont ce reflex anglo-saxon de patronage musical, aidant les jeunes groupes à mettre le pied à l'étrier.



Originaires de Newcastle-upon-tyne (comme The Animals, Prefab Sprout, Maximo Park, Dire-Straits etc), ces artistes nés en 1998 mettent dans leurs arrangements toute l'âme rock'n roll anglaise et leurs références modernes electro-pop parsemées de leur intérêt pour l'Espagne, le soleil, et les épagneuls.
Sur scène ils jouent notamment les deux morceaux qu'on peut écouter en ligne depuis cet été, The Ground et Just another Day. Les deux chansons sont formidablement réussies et le trio passe en studio début Août 2015 pour peaufiner le sublime single No Common Sens. Bondissantes et furieuses, les guitares sont brillantes, vitaminées et le chant de Leon tantôt cold-wave tantôt twee, diablement pop, captive. Les prometteurs E'spaniel réussissent à attiser ma curiosité et je me régale du single avant la suite...

Espaniel