Translate

dimanche 9 août 2015

The La's

Je poursuis après mon billet sur The Pale Fountains devenu Shack avec un autre grand groupe issu de la terre sacrée de Liverpool, The La's. Une des particularité du groupe est de changer souvent de musiciens. En 1983, le créateur est Mike Badger, s'associe avec l'auteur-compositeur et guitariste des La's, nom faisant référence aux lads et à la note de musique, Lee Mavers qui dès les débuts devient la figure de proue. Un ami vient rejoindre l'aventure, le bassiste et chanteur, John Power. Badger quitte le groupe en 1986, avant la sortie du premier si bien nommé single Way Out en 1987. Lee a une belle personnalité, qui ne s'accorde pas toujours aux interviews, mais qui resplendit dans sa musique. Parfois caustique avec les journalistes, il est drôle, plein d'esprit et perfectionniste dans son travail. Un deuxième single sort en 1988, sans trop avoir de succès à ce moment. Il s'agit de There She Goes. Lee continue d'écrire et de jouer, en studio pour peaufiner le troisième single de 1989, Timeless Melody. La presse le remarque et le salue, parle de plus en plus des La's qui partent en studio sous la houlette perfectionniste et souvent insatisfaite de Lee Mavers.

Ce perfectionnisme fait passer deux années, pendant lesquelles les musiciens vont et viennent, tout comme les producteurs : Mike Hedges (premiers albums de Cure), john porter (the Smiths), John leckie (Stone Roses), pour enfin se décider sur le producteur Steve Lillywhite et à une formation musicale qui ira en studio pour enregistrer l'album, le seul et unique qui paraitra. Seront in fine retenus au sein de la troupe, le frère de Lee, Neil Mavers à la batterie et le guitariste Peter Cammy Cammel. Le producteur Lillywhite parvient à faire sonner les titres avec la veine sixties exigée par Mavers. Les musiciens des La's mettent en boite de nouvelles chansons, et avec le recul, des hits géniaux. Le label a investi et ne veut plus perdre de temps. Lee Mavers n'est toujours pas content du résultat et contre son avis, le label allié au producteur qui a gardé des bandes enregistrées, sortent dans l'année 1990 l'album The La's.
Le caractère authentique de Mavers devenu une légende, le fait d'être légèrement craint par les médias, contribue au profil singulier de l'album. Depuis, on lui attribue l'écriture de Changing Man pour Paul Weller qu'il accompagne parfois sur scène.
En 2005, il accompagne son ami Mike Badger qui est devenu un grand musicien de blues sur l'album Lo-Fi Acoustic Excursions 1983-2003. Aux côtés de Mavers qui joue de la guitare acoustique, on retrouve The Northern Lights, The Renegades, The Establishment et d'autres grands talents. En 2006, ayant fait une apparition sur la scène de Glastonbury, The La's enregistre une sessions live sur la BBC. Tandis que Mavers fait une apparition aux côtés de Pete Doherty lors d'un concert, il enregistre secrètement un album à Manchester sous le nom Lee Rude & the Velcro Underpants, en compagnie de son ami Gary Murphy du groupe The Bandits. Les deux compères joueront cet été là dans quelques festivals à Paris, Londres et Glasgow. The La's font depuis quelques apparitions et le tube There She Goes qui apparait sur plusieurs BO de films, repris par une pleiade de musiciens, continue son aventure. Sur cet album magnifique qui a marqué toute une génération de fans de pop, Je tire du chapeau Son of a Gun, Looking Glass et Feelin', mes préférées dans ce trésor de mélodies.

Pour la petite histoire, en 1992 quand John Power quitte The La's, au même moment Peter Wilkinson quitte Shack. Tous les deux montent le projet excellent nommé Cast, qui compte dans la troupe le guitariste et trompettiste Barry Sutton (qui avait fait lui aussi une incursion dans The La's), Liam Tyson à la guitare et Keith O'Neill à la batterie. Les musiciens signent cinq albums entre 1995 et 2010. Le nom de Cast choisi fait référence au dernier mot de l'album The La's sur le titre Looking Glass. En 2002, Cast se disloque. Wilkinson part momentanément vivre l'aventure musicale avec Echo & The Bunnymen, Keith O'Neill devient producteur et manager de Dead 60s, Babyshambles, Art Garfunkel, Foals et Lostprophets et Liam Tyson rejoint la troupe de Robert Plant. Cast se reforme en 2014 pour le sixième album studio 20 ans après l'opus All Change et 26 après leur aventure La's. Le single Baby Blue Eyes parait il y a quelques mois pour annoncer l'album à venir cette année.
Parallèlement Liam Gallagher a demandé à Lee Mavers, âgé de 52 ans, de l'assister en tant qu'ingénieur et mentor sur le prochain album d'Oasis.
Je pense qu'il va y avoir de l'ambiance. le rock n'est pas encore mort en Angleterre et les guitares de Liverpool sont loin d'être raccrochées!
A suivre...