Translate

samedi 13 juin 2015

The French Pop Dream

Derrière le très joli nom de The French Pop Dream, il y a la française devenue londonienne Anne Brugière. Au début des années 2000, Anne s'installe à Paris pour créer sa société de production, manageant plusieurs groupes de pop française. C'est au hasard d'un concert de Stéphane Cadé, auteur, compositeur et interprète, qui l'invite sur scène à partager un duo que l'amatrice de pop, actant dans l'ombre pour la musique, a l'envie de passer sous les projecteurs. Elle lui demande quelques chansons et le mini album Outremanche de 7 titres est finalisé en 2009 suivi de l'EP Eurostar, the Musical qui voit le jour en avril 2013. La française se fait appeler Anna Brugière à Paris, est désormais à Londres depuis 10 ans sous l'alias Anne B ou The French Pop Dream et avec ses titres dansants, très pop sixties, pour nous faire voyager.

Avec Outremanche, son rythme chaleureux, la fluidité du chant d'Anne, aérien, on se laisse prendre aussi par le texte qui vogue des cerisiers français aux blanches falaises anglaises. La séduisante déclaration d'amour de C'est un fait offre des notes romantiques à souhait, comme les Abeilles qui suivent le sillage de Françoise Breut, Clémentine ou Delphine Volange. Le grain de voix cristallin d'Anne B. est succulent sur Je suis là, où le thème intime, nostalgique, va comme un gant à l'interprète. Toujours aimer poursuit sur le leitmotiv sentimental, avec des samples d'accordéon et un piano splendide qui l'habille d'un drap frenchy parisien, alternant avec la touchante English Song dont le style mélancolique est appuyé par l'orgue de barbarie, pour conclure de façon pastorale avec Mars Avril, au piano somptueux.
Plus estival et souriant le projet The French Dream Pop est plus sunshine pop. Produit par Jamie West, l'équipe est franco-anglaise avec Myriam Gasser à l'accordéon. L'année 2014 offre l'apparition du titre The First Day of Summer sur un film français de Gilles de Caevel, puis 2015 propose le single léger et mélodieux Now Would Be a Good Time, soigné par le batteur Daniel Said, et les guitaristes Michael Wood et Bernard Butler. A découvrir absolument, avec l'argumentation variée et enthousiaste de nos amis de la presse anglaise :
“Wonderfully evocative… sounds like it has dropped off the soundtrack of a French film” – Gary Crowley, BBC London
“Really quite cute” – Steve Lamacq, BBC 6 Music
“Like Francoise Hardy singing Isobel Campbell in Camera Obscura's back room...”Gill Mills, Amazing Radio
“Sweet, romantic, full of that dreamy 60s vibe… A pop delight” – Bloodbuzzed blog
“Wonderful… songs about life happening all around you, delivered exquisitely with a delightful, carefree charm that can do nothing but make your day brighter” – Just Music that I Like Site
“Great stuff – pitched perfectly and elegantly” – Everett True, Collapseboard Site
“Seductive… luscious… if you daydream in black and white cine film, then Anne Brugière is the girl for you” – Listenwivmonger blog
TheFrenchPopDream