Translate

lundi 30 mars 2015

Lonely Tourist

Ecossais, vivant à Bristol, Lonely Tourist est un troubadour, un vrai musicien. Paul Tierney, originaire de Glasgow a en plus du don pour les mélodies, une manière de chanter qui fait resplendir toute la culture écossaise. Il est narrateur, conteur. Ses chansons nous embarquent dans des domaines ornés des brumes et des parfums des Highlands. Il y a une âme et une authenticité dans son répertoire qui touchent et accrochent l'oreille. Son chant est autant pastoral que mélancolique, sa musique est pop ou folk. En plus d'être auteur-compositeur interprète, généreux et passionné sur scène, Paul Tierney joue de la guitare, de la mandoline, des percussions, et de la basse. Son profil troubadour vient de ses textes qui racontent des histoires contemporaines ou passées, comme un passeur de témoin, avec une poésie et un lyrisme troublants. Après son premier single paru en 2010, Patron Saint Procrastinate l'artiste offre un disque précieux en 2011, Sir, I Am A Good Man comprenant 10 morceaux fabuleux. Ses rythmes, ses claviers, piano, guitares, mélodica, tambourin, batterie galopante, forment un album vibrant, vaillant, orné d'une pléiade de mélodies et de chansons brillantes allant du hand claps de Watch for The Sharks à l'intimité émouvante de Prince Of The World.

En 2012, l'exquis I Live Where You Are arrive avec 12 titres là encore fort inspirés et magnifiquement orchestrés où la voix pop de Paul Tierney est chatoyante. Le titre fait référence à son installation en 2010 à Bristol où il a rejoint sa bien-aimée. J'aime sa façon de jouer avec les sons, dosant avec finesse quelques samples dans ses introductions, habillant ses morceaux et nous invitant à le suivre illico dans son univers comme sur le rock de Jesus,The Don and The Dee ou Viking Jazz. Sick of the Weather est gigantesque de tempo, de cordes de guitares pincées, pleines de puissance et de fantaisie. La musique de Lonely Tourist, est arrangée essentiellement de guitares, basse, batterie. Cette base d'orchestration forme des mélopées simples qui deviennent monumentales comparables au dessin des frontières de la petite Ecosse et l'ampleur historique de l'empire écossais. Lonely Tourist nourrit ses chansons de guitare électrique et de piano, d'une voix solide comme un roc tout en nous faisant une lecture de la météo, des paysages, de ses états d'âme avec une retenue qui semble venue d'un autre temps, apportant une note gracieuse et élégante. Alors que le musicien chantait Sick of the Winter en 2012, il revient avec une intention similaire mais plus résolue en signant en 2014 l'album Shouting At Weather. Magnifique album, Lonely Tourist concocte onze titres aussi mélodieux, envoûtants, qu'un bouquet parfumé de notes pop offert par l'enfant du Flower of Scotland.
LonelyTourist