Translate

dimanche 21 septembre 2014

Scott Hunt

Scott Hunt est un auteur-compositeur américain originaire de l'Ohio qui signe des mélopées sunshine pop, orchestrées avec des guitares, clavecins, orgues, piano et synthétiseurs, basse, batterie et des voix dans la veine de Brian Wilson. Sous le pseudonyme Hunter, l'artiste signe en aout 2013 un très bel objet de huit morceaux Crutches, entouré de la famille et amis, Alberta Hunt, sa soeur Shelby Hunt-Sauer qui écrit et compose, son beau frère Rob Sauer crédité comme producteur, James Goodman, Harold Welch, le batteur et percussionniste Jon Kynard, Jake Perrine au mastering, et Mark Mikel l'acolyte et membre de son groupe pop psychédélique parallèle Dark Ocean Colors.

Avec son goût prononcé pour la pop sixties orchestrale, Scott est un compositeur renommé pour son talent à transformer une mélodie mélancolique en pépite sculptée pour le dancefloor. Maitrisant les effets sonores dansants et les rythmiques dans ses arrangements et orchestrations, l'orfèvre a beau avoir une formation de batteur il sait aussi faire dresser le poil en se défoulant sur un tambourin ou une flûte. Ses harmonies ont toujours une base solide, son instrumentation maitrisée est fleurie de cordes, cuivres et claviers, avec un don prononcé pour dénicher des airs entêtants et accrocheurs.
Dark Ocean Colors qui est son duo avec Mark Mikel offre un sublime album éponyme en 2011 qui d'emblée avec le premier titre My Barbara Closed the Doors ouvre le bal cadencé et chaloupé. Les dix titres sont fabuleux, proposant des guitares folk psyché sur Crashing the sky, des balades proches de l'univers des Beatles comme Lazy Lighthouse Jupiter Band ou suivent le sillage des Kinks avec Alone with Candy. Album sucré, à son écoute, les oreilles frétillent presque propulsées dans les années 60 et 70. Le musicien qui bichonne ses textes, en les irradiant de romantisme aime travailler avec la famille. C'est avec sa soeur qu'il apparait simplement sous le nom Scott and Shelby Hunt en 2001 signant l'album Reverie, projet sur lequel son ami Ken Dudley co-écrit les chansons comme Train to Disaster ainsi que Rachel Melat qui co-écrit quatre titres. Son écriture et son chant font penser à Lennon. Les titres groovent, redonnent ses parts de noblesse à la pop par exemple avec I’m For YouMark Mikel ainsi qu'une section de cuivres sont présents à l'enregistrement. Shelby resplendit au chant sur West Virginia ou encore All You Gotta Do Is Fly quand Scott l'accompagne vaillamment à l'orgue.



En attendant de retrouver de nouveaux morceaux sous l'alias Scott and Shelby, je vous invite à découvrir Hunter et son sublime Crutches au tempo pop disco à dévorer en dodelinant du chef où frère et soeur sont là aussi unis à la création, musique et paroles.
ScottandShelby
"Nights when we sailed on a sea far from shore, A shore where each grain of sand led to our door, A door that you opened with your loving hand and we believed that we'd get back to land, Never believe that we'll get back to land, Nights when I prayed like a lost lonely child, A child that would grow like a flower that's wild, Wild flower opens and wilts under brace, Never believe that we'd both win the race, Nights when we knew we'd be saved by the shire, A shire that can carry us straight through the fire, A fire that can burn even in a swamp land, And we believed it would turn back the hands, Never believe it can turn back the hands "