Translate

dimanche 14 septembre 2014

Coconut Records

Il y a des musiciens que j'écoute chez moi, qui n'ont pas forcément d'actualité et dont j'ai envie de louer ici tous les mérites. Les amateurs de pop le connaissent, les autres pas. Peu connu en France, il y vient pourtant souvent et est un fin connaisseur de l'hexagone, de l'Europe même. L'artiste américain, scénariste et acteur, apparait sur les écrans de télévision et de cinéma depuis quelques années, vous reconnaitrez surement son minois. Son palmarès s'étale sur une trentaine de productions dont : The Grand Budapest Hotel de Wes Anderson, Dans l'ombre de Mary de John Lee Hancock, Dans la tête de Charles Swan III de Roman Coppola, Moonrise Kingdom de Wes Anderson, Scott Pilgrim d'Edgar Wright, À bord du Darjeeling Limited de Wes Anderson, Marie-Antoinette de Sofia Coppola etc...avec bientôt sur les écrans Big Eyes de Tim Burton. Neveu de Francis Ford Coppola donc cousin de Sofia et de Roman et de Nicolas Cage, il se modèle depuis 15 ans son propre parcours et son propre nom : Jason Schwartzman. La personnalité de Jason Schwartzman, finement drôle et étonnamment humble, est agrémentée d'un don pour la composition. Car il est avant tout musicien et un grand passionné de pop. Il apprend la batterie à 14 ans ( aujourd'hui âgé de 34 ans) et très tôt forme le groupe Phantom Planet.

Nighttiming, pour un premier galop en 2007 dans son travail en solo sous le pseudo Coconut Records, est un album d'orfèvre dans la veine de Jon Brion, d'Elliott Smith mais aussi de John Lennon et Brian Wilson, avec des pépites pop à l'âme seventies qui frétillent et se bousculent sur tout le disque, dont le fabuleux titre West Coast qui flirte avec des bijoux comme Ask Her To Dance, Summer Day ou Back to you. A ses côtés pour l'enregistrement il y a son frère Robert (du groupe Rooney) au chant et son ami Sam Farrar membre de Phantom Planet, plus connu désormais pour être le compositeur et producteur des Maroon 5. Il y a aussi les chanteuses Kirsten Dunst et Zooey Deschanel de She&Him pour qui Jason participera au premier album. J'en parle là : PiggledyPopShe&Him

Deux ans plus tard, Coconut Records signe le somptueux Davy que je conseille chaleureusement. Epinglé clairement dans un style pop-songs proche d'Elliott Smith, Jason Schwartzman démontre dur comme fer son don pour l'écriture, les arrangements de violons, piano et sa fertilité mélodique. Le disque qui attaque avec un Microphone lumineux qui paraitra sur la BO du film Lol offre 10 titres brodés et délicats à la guitare acoustique, ornée d'une basse féerique. I was a drummer dévoile une chanson intime qui retrace son expérience personnelle quand Heartless ou For Emma, dessinent la force de ses sentiments en musique. Ses compositions sont concrètes, pleines de texture avec des textes tirés à quatre épingles qui montrent une imagination riche, des influences fleuries allant des Beatles aux Beach Boys et d'autres ; Voir la vidéo jointe où il partage ses goûts de cds et dvds avec son ami Wes Anderson dans les rayons bien fournis d'un magasin.

En 2012 Coconut Records, jamais loin du cinéma qui l'attire en tant qu'acteur (on le verra dans deux films en 2015) écrit la musique magnifique du film Goats avec Woody Jackson. Il n'y a pas moins de 22 morceaux concoctés pour un vinyle somptueux accompagnant le film où apparait David Duchovny dans un rôle de composition fort amusant et surprenant. Jason Schwartzman a énormément de titres à nous offrir encore et dans l'attente, je vous invite vraiment à le découvrir, l'écouter et savourer ces trois fabuleux albums.
CoconutRecords