Translate

mercredi 9 avril 2014

Alice Boman

La suédoise apparait comme par enchantement en 2013. On ne sait pas encore grand chose sur Alice Boman, originaire de Malmö, parce qu'elle est jeune et que du haut de ses 25 ans, elle n'a signé qu'un Ep, Skisser, qui se traduit par sketches. Les cinq titres de sa patte sont suffisamment prometteurs pour rester aux aguets et pour aider à patienter, la musicienne a d'ores-et-déjà annoncé un nouvel EP pour 2014. Après ses études, l'artiste qui joue du piano et de la guitare, reprend pour son plaisir les chansons d'autres, part une paire d'années à l'étranger, pour changer d'air et nourrir sa curiosité, comme elle le fait en France. A son retour en Suède, elle se met à composer ses propres démos et enregistre ses chansons chez elle. Son travail d'orfèvre, son chant cristallin ne tombent pas dans l'oreille d'un sourd et le label Adrian Recordings lui propose une collaboration. Sort donc en mai l'année dernière le lumineux Skisser et son titre phare Waiting.

La demoiselle a du talent, une veine nordique forte et fragile à la fois que les radios, blogs et sites s'accordent à vanter, apportant vite au label l'entreprise de faire derechef des EP supplémentaires en version vinyl avec un titre inédit en prime sur ces nouveaux Skisser. A son écoute, rayonne un monde d'influences musicales riche et poétique. Alice Boman aime Leonard Cohen, Bob Dylan, Van Zandt et Nick Cave qu'elle écoute comme elle respire, revenant toujours à leurs compositions qu'elle définit "intemporelles et phénoménales". Pendant sa jeunesse, la musique est primordiale à la maison et très jeune, elle intègre une chorale. L'auteur compositeur écoute tous les styles de musique, aime autant The National que John Maus et croyant à l'instinctif artistique, aux influences qui agissent sur l'inconscient et elle se laisse bercer sans résistance autant par Nico et Joni Mitchell que par un livre ou un film. Alice Boman fleurit ses textes amoureux d'images poétiques pleines de nature, de symboles, comme la lune, les paysages, comme sur les somptueux Skiss 3 et Skiss 8 où l'orgue étaye l'atmosphère intime et délicate. En mars 2014, le single What parait annonçant le deuxième EP qui viendra en juin. Avec son chant aussi émouvant, voluptueux que les notes jouées à son piano, elle est sur les routes de Norvège, d'Espagne, d'Angleterre cet été sur scène à Salisbury le 29 Août avec St-Vincent, Flaming Lips et Yo la Tengo. Les titres excellents, l'univers magique et l'interprétation de haut vol de la jolie Alice Boman prouvent sa profondeur certaine et son don pour la création qui gagnent ma confiance et mon admiration.
AliceBoman