Translate

lundi 10 mars 2014

Holiday

Le combo des Holiday se compose en 1992 des brillants et inspirés étudiants de Yale, le chanteur et guitariste Josh Gennet, le bassiste Andrew Park, la deuxième guitare assurée par Matt Snow et du batteur Paul Moyano arrivé en 1993 au moment de l'enregistrement sur cassette des premières chansons The Big Pickle puis du premier EP My Roommate Joe qui comprend la reprise de Stephin Merritt, Candy. Moyano quitte à son tour la formation et Calvin Chin prend les baguettes pour les singles Permission Slip et Prostitutes in Town à l'automne 1994 aussitôt suivi en février par la sortie de l'opus de 14 titres, Waitin' Round the Corner. Dans sa continuité, Holiday signe derechef un deuxième album éponyme en 1995 puis le génialement pop de 1996 Ready, Steady, Go! Dans la veine des groupes offrant de la pop sophistiquée et fleurie d'harmonies, d'instruments, de mélodies et de chant sur des textes élégants, Holiday se classe aux côtés de leurs compatriotes de la côte Est, Ladybug Transistor mais aussi de Weezer de la côte ouest ou encore, leurs cousins australiens The Lucksmiths. En 1997, tandis J. Niimi apparait à la place de Chin à la batterie pour la superbe réalisation du troisième album Cafe Reggio, Holiday annonce à la surprise générale sa dissolution. Pourtant les médias s'accordent à applaudir ce troisième volet, si abouti et ficelé avec des arrangements de plus en plus riches et des mélodies indéniablement fournies. Les prometteurs Holiday ont de sacrées belles mélopées, d'excellents disques et concerts live quand leur décision tombe.

Josh Gennet qui joue de la guitare, du mélodica, du piano et gère les arrangements de cuivres, orchestre aussi les textes, sentimentaux et poétiques comme sur Holiday dans Obviously Love ou Sarah. L'américain sait autant écrire avec brio que composer. Cette dextérité est partagée par ses acolytes aux guitares, à la basse qui taquine sur la rythmique qui est enthousiaste dans Satisfaction et laisse la grosse caisse mener le bal dans Golden Anniversary, sur un glockenspiel et un handclaps chaleureux qui nous emmène à San-Francisco dans You've Got Nothing. Claviers et trompette se mêlent à la fête comme sur Ready, Steady, Go! où dansent aussi les notes de cor, de trombone, joués par Dave Crawford. Les instrumentations sont toutes aussi vibrantes sur Cafe Reggio et ses 12 titres lumineux de mélancolie et de joie de vivre qui regroupent essentiellement les singles passés, avec des inédits, peaufinés par le producteur de talent Dave Trumfio qui travaillera après Holiday en 1997 sous le nom de Ashtray Boy, projet qui comprend le batteur Justin Niimi, le groupe Cannanes dont Randall Lee et aussi la présence de Josh Gennet. Depuis Holiday, Josh Gennet est apparu sur les scènes internationales aux côtés de Trembling Blue Stars pour un duo extraordinaire qu'il forme avec Harvey Williams dès 1999, figure du feu label Sarah Records, père de Another Sunny Day, également membre de The Field Mice et de Blueboy. Pour les amateurs du genre, les intemporels Waitin' Round the Corner, Holiday, Ready, Steady, Go! et Cafe Reggio de Holiday sont à glisser sur vos étagères les moins poussièreuses, les plus poppeuses.