Translate

mardi 4 mars 2014

Gudrid Hansdottir

L'univers de Guðrið Hansdóttir, artiste danoise originaire des iles Féroé dont le nom s'écrit aussi Gudrid Hansdottir, est doux, poétique, coincé entre la volupté de Feist et l'âme charismatique de Joni Mitchell ou de Joan Baez. Guitariste incroyablement talentueuse, elle écrit et compose des mélopées flirtant avec l'acoustique et le tempo dance contemporain, à l'aise avec différentes approches de la pop, sa voix habille le tout avec une grâce envoutante. Influencée par son grand-père musicien, Gudrid apprend la guitare avec son père guitariste renommé des groupes Straight Ahead et Streingjasúpan, Hans Carl Hansen. Gudrid lui rend hommage quand elle choisit son pseudo d'artiste elle opte pour Hansdottir qui signifie "fille de Hans". Son opus de 2007 Love Is Dead lui vaut la récompense de meilleure jeune artiste aux iles Féroé, puis en 2009 gagne le music award aux Féroé du Meilleur album de l'année avec son second album The Sky is Opening. L'artiste signe en 2011 Beyond the Grey avant de s'installer à Reykjavík où elle rencontre son complice Janus Rasmussen avec qui elle met en place le projet électro-pop Byrta, elle écrit et compose tandis qu'il joue tous les enregistrements sur leur album Tutl. En 2014, Gudrid Hansdottir revient en cavalière seule avec un album élancé, court mais qui tient du génie, Taking Ship.

From those blues eyes ouvre le disque de manière soft avec un chant voltigeant et cristallin sur une basse rebondissante et des claviers tournoyants, dansants. Toujours aussi sensuelle, la basse jouée sur Taking Ship fait des vagues et ondule gracieusement. Langoureux et suaves, les arrangements sont aussi energiques et superbement ficelés. Le duo somptueux avec Lauri Myllymäki du groupe Ochre Room, You Blossom Like a Flower fait place au virevoltant Tu Hevur taer dyrastu perlur qui swingue et propose du danois taquin, très mélodieux. You have Diamonds est une balade élégante où les cordes de guitares sont pincées et titillées sur un texte poétique qui nous embarque au "pays du soleil de minuit" et nous berce de lumieres polaires. Le voyage se poursuit avec le piano-voix majestueux de I Had in mind to Stay où le chant de Gudrid en guise d'aurore boréale rayonne de notes et de musicalité. Le piano émouvant d'Epilogue continue la même mélodie pour conclure l'écoute des sept magnifiques morceaux à travers lesquels la musicienne Gudrid Hansdottir resplendit. L'ensemble parfait offre des airs purs qui flottent et restent un moment en tête, chargés de puissance, de brio, qui plairont aussi aux amateurs d'Agnes Obel. Depuis ses 14 ans, quand elle saisit une guitare, Gudrid Hansdottir est nominée pour des récompenses et ne cesse de grandir en nous faisant cadeau de son don. Piggledy Pop ne se lasse pas de l'écouter. Je suis fan et vous conseille chaleureusement le sillage de Taking Ship.
GudridHansdottir


Ochre Room