Translate

lundi 31 mars 2014

Eef Barzelay

Eef Barzelay apparait en 1997 au sein du groupe de country rock alternatif de New-York Clem Snide. Après un premier et délicieux album You Were a Diamond, sept albums et une pléiade de concerts, Clem Snide se dissout à peine dix ans plus tard. Le groupe se compose essentiellement de quatre musiciens avec à leur tête, Eef Barzelay, artiste originaire de Tel Aviv en Israël. Doté d’un talent d’interprète et de composition inoui, il mène depuis 2006 une carrière en solo, installé à Nashville, où il écrit trois albums dans la veine du folk acoustique, offrant des balades pharaoniques ornées de guitares, basse, tambourin, accordéon, piano. Barzelay donne à ses chansons une fibre de narration, il conte des histoires, il est un pionnier dans ce genre musical pop-folk. Après une courte séparation en 2006, et l'album ficelé et persillé, Hungry Bird, prêt à sortir du studio d’enregistrement et qui aboutira finalement aux oubliettes, Eef Barzelay retrouve en 2009 ses amis du début, Pete Fitzpatrick (guitare et banjo) son cousin Brendan Fitzpatrick (basse) et Ben Martin (batterie). Ils décident de repartir en croisade, avec en leur compagnie Franz Wright au chant, poète renommé qui remporte le prix Pulitzer, Tony Hamel au piano, accordéon, orgue et Roy Agee au trombone et Hungry Bird renaît donc de ses cendres en février 2009 avec de l’harmonica, trombone, piano, guitares, du kazoo en bonus.

L'homme se marrie, devient papa de deux enfants et sa mère, malade d'un cancer, disparait. Le musicien déménage du East village et change sa façon de composer, d'aborder la composition tout en demeurrant aussi perfectionniste et méticuleux. En 2011, Eef Barzelay rend honneur à la chanteuse de Seattle Terri Tarantula, également auteur-compositeur et batteuse des Walkabouts, en reprenant 6 titres sur Black Tin Rocket (Songs of the Transmissionary Six), assurant le chant, la guitare, remodelant le tout à sa manière. Année prolifique, le musicien revisite l'album Bitter Honey de 2006 pour bandcamp, dans une veine folk et acoustique, une série de titres ornés de narration et de sonorités traditionnelles splendides, puis avec Clem Snide, Barzelay enregistre Clem Snide's Journey. Suit un album magnifique de reprises, en deux volets, Fan Chosen Covers, comprenant le Velvet Underground, Lee Hazelwood, Bob Dylan, Bee Gees, etc titres choisis par les fans d'Eef Barzelay. En 2013, le groupe signe We Leave Only Ashes comprenant les bonus tracks des singles puis Songs we Made, part 1 et part 2 comptant 10 titres chacun portant des prénoms féminins. Après 2 années d'absence, le ménéstrel s'envole pour l'europe et assure une jolie tournée en Angleterre, puis  offre l'EP All the Way quatre nouvelles chansons le 14 février 2014 en annonçant une tournée américaine. Amoureux de Nick Drake et de la comédie musicale The Sound of Music, Eef Barzelay est un acteur majeur dans le milieu de la pop underground tant par sa musique, son interprétation, ses textes que par sa personnalité et sa franchise. C'est après avoir festoyé autour de poulets rôtis et de bières avec ses amis à Nashville que leur interet pour Julie Andrews est né, comme the Ghost of Fashion de 2001 sorti après les attentats de New-York qui ébranlent les musiciens. Loin de soucis nombrilistes, les chansons d'Eef Barzelay ont autant le profil de chroniques et d'articles sur les événements, la société contemporaine que la qualité d'intemporalité comme sur History, inspirée d'une toile de Michel-Ange. Avec son élégance et son savoir-faire, il alerte sur certains sujets, où invite à la nostalgie, la poésie en chantant et jouant à la guitare sans se soucier d'arrangements secondaires qui pour lui sont superflus et pas nécessaires à une belle chanson. Aimant les mots et les mélodies, Eef sait décrire son époque mais aussi passer les frontières du temps et des pays, ayant toujours voyager avec ses parents, il se décrit comme un perpétuel immigrant à l'écriture anachronique. La voix de bariton, vibrante et envoûtante, prophétique, accompagne les excellentes mélodies d'Eef Barzelay que j'écoute fidèlement depuis plus de douze ans et qu'inévitablement je conseille à ceux qui ne connaisse pas encore.
Clemsnide
ClemsnidePiggledyPop2009