Translate

jeudi 13 février 2014

The Autumn Defense

The Autumn Defense commence l'aventure musicale en 1999 avec à ses commandes deux musiciens qui sont actifs chacun dans des groupes : John Stirratt bassiste et batteur de Wilco, de Uncle Tupelo, et Pat Sansone qui joue avec Andrew Bird, Joseph Arthur, Josh Rouse, The Clientele et Phil Selway, batteur de Radiohead. Lire plus là : PhilSelway Le duo de musiciens muti-instrumentistes américains signe en 2001 l'opus The Green Hour, griffé pop orchestrale avec des arrangements sixties proche de Love avec d'ailleurs comme cerise sur le gâteau, une reprise du titre de Woody Guthrie, Revolutionary Mind. L'ensemble des titres est fleuri de trompettes, trombone, glockenspiel, guitares, mellotron, de synthétiseur moog et d'orgue, piano, sitar, vibraphone, basse, guitare classique et pour la plupart, joués par John Stirratt et Pat Sansone.

Jusqu'alors les deux compères accompagnaient des musiciens sur scène et en studio d'enregistrement. Green Hour les révèle comme deux auteurs-compositeurs orfèvres de la pop, inspirés et brillants. The Autumn Defense part en tournée présenter l'album et continue de composer pour signer en 2003 Circles. Pendant que Pat Sansone est intronisé membre de Wilco aux côtés de John Stirratt, Circles reçoit des critiques dithyrambiques dans la presse rock internationale. Avec des harmonies épanouies, des mélodies magnifiques, on y trouve l'empreinte de Forever Changes et de Yankee Hotel Foxtrot avec leur griffe singulière et réellement consistente. Petit chef d'oeuvre pop, Circles offre une atmosphère sucrée et chaude californienne, une qualité de production, des compositions astrales et atmosphériques dont les textes nous parlent de ciel bleu, de neige, de soleil et de "village green". Les violons, l'orgue hammond et les guitares se lient à la perfection au chant magistral de John et de Pat qui proposent une fibre parfois seventies, parfois sixties influencée par les Beatles. Mélancolique, romantique et poétique, l'album est une lettre d'amour intemporelle. Les cordes puissantes sont jouées par John Pirruccello et Jeff Tweedy aux guitares, Brad Jones à l'orgue, basse et guitare 12 cordes, et Andrew Bird au violon. L'année suivante The Autumn Defense coopère avec le groupe new-yorkais Hem pour un superbe EP Birds Beats & Flowers sorti en septembre 2004 tandis que John Stirratt compose l'album de 11 titres Arabella avec sa soeur jumelle Laurie avec qui il fait de la musique depuis leur enfance en chantant Dylan, encouragés par leurs parents Avery le papa qui joue au sein d'un jazz band et la maman Betty Lou qui joue de la guitare et du piano dans la maison de Nouvelle Orléans.
Originaire du mississippi, Patrick Sansone a beaucoup en commun avec son ami John. Il grandit aussi dans un milieu musical et commence à créer, jouer dès le lycée, fait de la musique très tôt avec notamment Birdy à la Nouvelle- Orléans, puis joue de la batterie dans Blind Melon. En 2008, il signe également avec sa soeur Danielle Stirratt l'album alt-country de toute beauté, Two Flowers.

Tous les deux sont des acharnés de travail de composition, de studio, de production et de scène, jouant continuellement avec Wilco depuis 2004 et continuent leur projet The Autumn Defense avec le génial album éponyme de 2007 qui derechef contient des pépites pop dotées d'harmonies et de mélodies époustouflantes. Se joignent à l'enregistrement nombre d'amis musiciens comme le guitariste Nels Cline ancien membre de Wilco qui joue aussi Jon Brion, le violoniste et violoncelliste Chris Carmichael, Steve Tyska au cor et bariton, Greg Wieczorek aux rythmiques, John Pirruccello à la guitare, Jennet Ningle à l'oboe et Jim Hoke à la flûte. Nostalgiques, romantiques, les deux savent aussi bien parler des sentiments et les chanter que ce soit John est sa voix au grand panache sur Spend your life ou Pat prince du chant suave sur Where you are. Le quatrième album Once Around sort en 2010, poppeux, du velours sur 11 titres qui nous emmène à Londres, dans une atmosphère instrumentale parfois soul et brit-pop proche de celle de McCartney.

The Autumn Defense revient le 27 janvier 2014 avec l'album frais, flambant neuf au nom symbolique de Fifth. Les deux troubadours signent là encore un coup de maîtres en composant des titres façonnés de sonorités sixties, seventies, avec des ballades réanimant les âmes des Byrds et de Simon and Garfunkel. Comme Circles, Fifth est une déclaration d'amour sonore, subtile et captivante. Les guitares puissantes, les voix de miel, le tempo chaleureux offre des dégradés d'univers bossa, folk, pop ravissants comme sur August Song qui parle d'un émoi avec groove et rythmes chauds. Magnifique tapisserie d'arrangements, de recherche esthétique dans les mots et les mélodies, Fifth est un album abouti, un bijou d'une force musicale impressionnante qui se classe au top des albums Piggledy Pop.
AutumnDefense