Translate

mercredi 19 février 2014

Pale Lights

Le talentueux musicien qui flanqué de l'alias Hoffner Burns fait partie du trio fondateur des Comet Gain, Phill Sutton étant à la batterie, David Feck à la guitare et chant et George Wright à la basse de 1993 à 1997. Musicien, chanteur, compositeur et arrangeur, il fait ses armes au sein de multiples groupes Kicker, The Projects, Velocette, The Soft City et récemment son nouveau projet, Pale Lights. Avec les anglais de Kicker, Ben Phillipson et Laura Bridge, Phil Sutton signe deux albums chez Track & Field entre 1999 et 2002. Puis l'anglais s'exile à New-York où il met en place The Soft City avec des membres de Kicker, de Comet Gain et des Ladybug Transistor avec un premier EP en 2007 sur Cloudberry Records, puis un autre en 2008 qui aboutissent à un album éponyme en 2010 signé chez Plastilina Records, enfin un autre EP en 2012 Four Stories, entièrement composés, écrits par Phil Sutton, tous enregistrés dans le fameux studio à Brooklyn de Gary Olson des Ladybug Transistor, Marlborough Farm Studios. Les poppeux de The Soft City, Dora Lubin au chant, Kyle Forester aux claviers et à la basse avec Turner Stough, Jason Corace à la guitare, à la composition aussi du titre Plane in the Sky et Phil Sutton à la batterie offrent des mélopées rythmées, joyeuses et dansantes à l'âme sixties que je conseille chaleureusement.


En 2011 Phil Sutton s'allie à Lisa Goldstein, un temps batteuse au sein de The Soft City pour peaufiner un sublime EP sous le nom de Pale Lights qui ravira le club des fans de Lloyd Cole et qui comprend Andy Adler qui joue de la basse dans Crystal Stilts, Brooke Watkins au piano et clavier, Maria Pace à la basse et Phil à la guitare, rythmiques et chant. L'EP éponyme 4 titres sorti en 2012 est un ravissement de sons pop sixties, qui tient son nom d'une chanson de Felt Under a Pale Light propose une âme et une griffe artistique et littéraire. La plupart des membres de Pale Lights sont libraires et c'est essentiellement les livres et leur profession qui les rapprochent. Depuis l'emmigration de Phil Sutton aux Etats-Unis en 2007, il avoue écrire et composer dans une veine plus britpop, plus proche de l'époque de Kicker excepté pour le titre Ghosts of Youth qui était écrit pour The Soft City, inspiré d'un livre de Sherwood Anderson. Boy of Your Dreams est issu des influences de Phil pour le néo-réalisme dans le cinéma, la littérature et les interprètes féminines des années 60 comme Françoise Hardy qu'il admire. Présents sur le New-York Popfest, les Pale Lights jouent énormément et donnent nombre de concerts en attendant les festivals europpéens et le prochain EP 4 titres qui est déjà en cours de préparation. Un titre inédit Dearest Virginia a été enregistré pour une compilation sur le label japonais Violet and Claire, disque nommé Bad Feeling qui comprend The Garlands, The Wallflower, Northern Portrait, etc..à se procurer absolument.
PaleLights