Translate

mardi 10 décembre 2013

Alexander Von Mehren

Le mozart de la pop droit venu de Norvège, Alexander Von Mehren, à 4 ans découvre le piano et consacre ses dix années suivantes à apprendre la musique classique. Suivant des études à l'université, il dirige en plus un orchestre symphonique local et le week-end, il passe des disques de french-pop dans une boite appelée "bibliothèque musicale" à Bergen. Quel ambassadeur et quel honneur! Etudiant en langues, il s'intéresse à la science et à la psychologie. Alexander est passionné, inspiré, se nourrit de jazz et de rock toutes ces années. Son amour pour la culture musicale française le conduit à participer à l'album Le Génie Humain du groupe de Nancy Orwell, à reprendre Stereolab avec Hillbilly Motobike sur The Politics Of Photosynthesis (Stereolab Tribute), à travailler avec les High Lamas, Modular, William Hut qu'il accompagne au grand piano avec le Bergen Philharmonic Orchestra à Grieghallen, 2007. Il accompagne également Espen Horne de Kinny & Horne en 2006 sur la compilation Saint-Germain-Des-Prés Café 7




De formation classique ce virtuose du piano qu'il étudie des années découvre la culture pop et s'y plonge corps et âme en apprenant à jouer de la guitare, du vibraphone, de la basse. Passionné de l'univers rétro futuriste de la musique des années 60' et 70', il grandit dans l'atmosphère indie post-scène rock américaine en écoutant The Sea and Cake ou David Axelrod. Alexander Von Mehren n'est pas seulement un amateur de pop, il s'active et contribue à un renouveau du genre en composant depuis 5 ans. Il ne cherche pas à reproduire mais il malaxe ses influences qui se chrysalident et analyse tout ce qu'il écoute pour en reformer de fraiches mélodies. Depuis 2007 et sa présence aux côtés d'Orwell à l'orgue, piano, guiro, aux arrangements de cordes du titre Sun Holiday, il crée en Norvège La Bibliothèque Musicale qui consiste, avec l'aide d'un de ses amis Audinho da Vitrola, à un concept concert mêlant l'audition et le visuel sur des airs sixties, en grande partie francophones. 2009, Alexander prend part à l'album Sticks du français Chris Joss en jouant du vibraphone sur Tea Age Sea mais aussi travaille au côté du finlandais Le Futur Pompiste
  Multi-instrumentiste, arrangeur et producteur de 30 ans fait montre d'un charisme merveilleux. Il honore la pop française et ses influences mélodiques vont de Gainsbourg à Françoise Hardy en passant par Bertrand Burgalat. Sa voix, fleurie et suave, nourrit la création exceptionnelle de l'artiste de textes écrits et interprétés dans un excellent français. En 2010, le voici en piste avec Aéropop, son premier album. Alexander Von Mehren enregistre dans son studio chez lui et se joignent à lui ses amis et acolytes musiciens : le guitariste Fredrik Drønen, Erlend Alm Lerstad, Erik Johan Bringsvor et Chris Joss, Sigurd Fischer Olsen aux cordes, Siri Eimhjellen Oie, Eline Rodvelt Hansen et Andy Nice, Ina Walde, Tor Erik Pettersen Seim, Erlend Hausken, Silje Veit et Marius Solevåg Eide, les chanteurs Mari Kvien Brunvoll, Nathalie Nordnes, William Hut et Lise Seth ainsi que des membres des High Llamas, Orwell et de Modular. Ce feu d'artifices de Moog, synthé et orgues, de savoureuses guitares, de tambourins, flûtes, saxophone, vibraphone, trompettes, trombone, cor, appelé Aeropop vient d'être réedité avec des inédits en septembre 2013. Ce magnifique objet de 20 titres avec 6 aerosuites allant du style pop baroque au groovy symphonique de la basse qui conclut avec Aérosuite Partie G Survol de l'Amérique et constitue le cadeau idéal au pied du pinède.