Translate

samedi 29 juin 2013

World Atlas


Les World Atlas, mutants twee-pop, clones bienvenus des Belle & Sebastian, sortent leur premier ep éponyme le 9 mars 2010. Ils l'ont enregistré au sein du label Magic Marker. La joyeuse équipe de Brooklyn est rejointe par Fred Thomas du groupe Saturday Looks Good to Me à la guitare et les filles de Umbrella Girls aux tambourins.
La voix de Brian Groux, leader du groupe, et celle de Stuart Murdoch sont impressionnantes de ressemblance !


La guitare d'Alex Haager et la basse de Jenny Logan swinguent diaboliquement et le clavier psyché d'Omer Shemesh est nettement dévergondé. Les cordes, l'harmonica euphorique et Laura Ashley à la trompette, Brandy Ruelas au vibraphone, sur la batterie pétillante de Jonathan Nigro forment un ensemble alternatif puissant. C'est mélodieux et accrocheur. Les compositions groovent et balancent. Les World Atlas atteignent avec cet opus les cimes du genre pop. Ils participeront légitimement au Pop Fest de New-York le 22 mai 2010 et à celui d'Athens au mois d'aout. Leurs mélodies pop orchestrales sont influencées par Camera Obscura, Belle & Sebastian, This is Ivy League, the Pastels, Velvet underground, ou encore les Smiths et laissent entrevoir un album à venir des plus brillants et raffinés. A suivre !
theworldatlas