Translate

jeudi 20 juin 2013

Jeffrey Butzer

Jeffrey Butzer est un musicien d’Atlanta qui compose en tricotant un univers musical aux contours rétro et cabaret des chansons pop dansantes sur son album Collapsible sorti en mai 2013. Pour s’y employer, il s’accompagne de son instrument favori l’accordéon mais aussi de glockenspiel, violon, orgue, guitare et melodica sur des textes en français. Ses mots sont chantés avec la classe des fifties, beaucoup de style et d’esthétique étudiée dans l’interprétation à laquelle participent Cassi Costoulas, Lionel Fondeville et Don Chambers. Producteur et compositeur, Jeffrey qui est au piano, glockenspiel et accordéon s’entoure de Brent Hinds au banjo, Bill Taft à la trompette, P.W. Shelton à la basse, Chad Shivers à la guitare, Eric Balint au xylophone, Lionel Fondeville aux claviers et Kristin Haverty au violoncelle. C’est Lionel Fondeville qui écrit les textes sauf pour une chanson signée par Cassi Costoulas, Return to Quiet Berlin, magnifique mélopée jouée à la guitare sur sa voix délicate. 
 
La grande partie des titres en français, ont une veine romantique et nostalgique comme Valse 3 jouée au piano qui rappelle une ambiance d’après guerre touchante accentuée par le jeu du piano jouet et l’accordéon. L'inspiration du maestro Butzer vient de son goût pour la musique de l’Europe de l’Est et des musiques de films pour lesquelles il apporte sa griffe, notamment pour le film Wild in the Wind de Raymond Carr. Le premier Ep de Jeffrey Bützer de 2011, Little Dark Eyed Love qui offre en pochette une photo en noir et blanc d’Anna Karina est un bijou sonore qui pourrait paraître entièrement comme bande son pour un film. Le récent Collapsible de cet amoureux de Belle de jour a la même envergure et veine cinématographique . La présence du talentueux français Lionel Fondeville dont je parle dans ma chronique Tous les films ont la même fin là, apporte des harmonies french pop supplémentaires : TouslesfilmsontlamemefinPiggledyPop  
Se rapprochant de l’atmosphère de Yann Tiersen, le mélange américain et français sur Collapsible montre que Jeffrey Bützer sait mettre le romantique et le glamour en musique avec beaucoup de brio et de curiosité érigeant une culture sans frontière truculente. Etant derrière de nombreux projets, ses groupes variés West End Hotel, Midwives, The Compartmentalizationalists et The Bicycle Eaters, Jeffrey propose aussi un duo avec Claire Lodge en signant en juin 2011 l’album Past Wanstead Flats à écouter et savourer. JeffreyButzer