Translate

dimanche 26 mai 2013

She & Him

Je parlais de She & Him dans ma chronique sur le film 500 days in the summer en juillet 2010, l’actrice principale du film étant Zooey Deschanel .
http://piggledypop.blogspot.com/2010/07/500-days-in-summer.html 
En 2008, le duo Zooey Deschanel et M.Ward conjuguent leurs talents pour former She & Him, Zooey chante, joue au piano et banjo et M.Ward est à la guitare et arrangements. Pour les concerts, d’autres musiciens les accompagnent, Mike Mogis à la mandoline, guitare, Mike Coykendall à la basse et Rachel Blumberg à la batterie. Les deux artistes se rencontrent en 2007 sur le tournage du film de Martin Hynes, The Go-Getter, dans lequel Zooey a le rôle de Kate et pour lequel M.Ward compose la bande originale. Le film rend hommage à Godard, à son film de 1964 Bande à part avec Anna Karina, Sami Frey et Claude brasseur qui dansent le Madison dans un café, scène mythique reprise avec le chic en moins dans The Go-Getter. 
She & Him se complètent et s’entendent pour signer dès 2008 le Volume1 de leurs compositions. Evidemment, c’est somptueusement pop et mutin à l’image de la demoiselle, c’est finement folk-indie et cadré par la personnalité du jeune homme. Les 13 titres du Volume 1 sont réellement beaux, avec des titres comme Why Do You Let Me Stay Here?, Sentimental Heart, le smithien This Is Not A Test, la balade country Change Is Hard, I Thought I Saw Your Face Today, au groove sixties de I Was Made For You qui serait allé comme un gant aux boots de Nancy Sinatra, au badin Black Hole, c’est un voyage sentimental et mélodique assuré. Les chansons parlent d’amour, de bons sentiments, de sensualité, avec en bonus une reprise d’un titre de Smokey Robinson You Really Gotta Hold On Me sur des guitares taquines, un piano espiègle, et la suave voix de Zooey qui porte en elle tout un héritage pop stellaire à multi-branches et qui resplendit au tambourin. Le couple She & Him sort le Volume 2 en mars 2010 avec au menu des guitares, des cymbales, des mandolines, du banjo, claviers, piano, des chœurs qui susurrent des doo-waaap, des houlalahou, des covers comme celle de Skeeter Davis, You Really Gotta Hold On Me, puis… toujours de l’amour, du sucré.. Quoi que les paroles puissent porter comme message fruité, les chansons sont vraiment bien chaloupées, les mélodies, bien cintrées, nous emmènent. La deuxième galette de She & Him est globalement charmante, élégante, presque du country précieux qui mériterait que le volume 3, s’il y a, prenne un peu plus de risques pour frôler l’excellence. 

Voilà ce que je publiais en novembre 2010 et le Volume 3 étant paru en mars 2013, je le savoure et l’écoute avec une oreille affûtée et hautement ravie. Les She & Him signent un somptueux troisième volume boisé, fleuri, parfumé. Il est ficelé avec perfection et offre des titres qui délivre de la pop, de la bossa, des mélopées funky, dansantes et virevoltantes avec des clins d’oeil aux fifties et aux sixties. Le chant de Zooey est splendide, posée et puissante, formidablement mélodieuse. Son charisme transperce les morceaux qui sont agrémentés d’une orchestration inventive et abondante. Cuivres et ensemble de cordes valsent avec les guitares et les basses, les choeurs et les paroles imaginatives, amoureuses apportent de la vivacité à l’ensemble. 
  Never Wanted Your Love qui ouvre le bal sème des sons de guitares fifties et une pop orchestrale qui d’emblée est accrocheuse. L’energie poursuit avec Baby et I Could've Been Your Girl, porteuses d’une âme surf et pop garage. Les Stratocaster rayonnent pour enchainer sur un léger trémolo et délicat rythme bossa avec Turn to White. Les mélodies rétro et dansantes comme Somebody Sweet to Talk To, Sunday Girl ou la tonalité rock garage dans Snow Queen, blues suave de Something's Haunting You, de London jusqu’au disco, Hold Me, Thrill Me, Kiss Me ou de Together, le tempo flamenco sur Shadow of Love sont réellement absorbants et convaincants. Sur ces 14 petits bijoux sonores, 11 sont écrits par Zooey Deschanel et 3 sont des reprises ( signées Noble, Stein et Jeff Barry, Ellie Greenwich). Tout l’album Volume 3 de She & Him orné de trompettes, tambourins, violons, trombone, vibraphone, saxophone, piano, guitares est une réussite absolue qui se savoure en boucle. She & Him sont au rendez-vous,  toujours avec la même classe et la même subtilité. Piggledy Pop les adore ! She&Him