Translate

vendredi 7 décembre 2012

Amor de Dias

Amor de Dias est le nom romantique de l'amour d’un jour entre Alasdair MacLean, tête pensante du groupe londonien The Clientele et de la chanteuse espagnole Lupe Núñez-Fernández du duo Pipas. Les deux artistes qui se rencontrent en catimini en 2008 signent un album melow à souhait, easylistening, pop tropicale qui s’écoute au coin de la cheminée ou sur une peau de bête. Mélangeant les deux univers, celui de The Clientele dans le genre pop baroque psyché toujours soft à la sauce Harry Nilsson ou Velvet Underground dans la voix et les effets de guitares, à celui des Pipas, qui met en valeur la féminité sur des airs twee-pop, avec des influences sixties proches d’Astrud Gilberto, Amor de Dias trône sur les disques Piggledy pop. 



Innes Phillips membre de The Clientele apporte sa griffe sur le travail d’Amor de Dias en composant des morceaux avec Ken Brake batteur, pianiste et ingénieur de The Clientele mais aussi de Stuart Moxham. Tous les deux en compagnie d’Alasdair MacLean sont à la création des superbes titres de l’opus de 2011, Street of the Love of Days. Piggledy Pop en parlait là, évoquant la collaboration de Gary Olson des Ladybug Transistor aux arrangements et à la trompette: AmorDeDiasPiggledyPop

 

Autant il avait fallu plus de trois ans au binome Amor de Dias pour composer le premier album, autant il leur aura seulement fallu neuf jours pour concocter The House Of Sea qui sortira le 29 janvier 2013. Composé à cheval entre Londres et Madrid, les deux voix fondantes d’Allistair et de Lupe se confondent plus langoureuses encore et la troupe s’agrandit avec James Hornsey à la basse et Howard Monk à la batterie, tous deux dans la formation The Clientele. Les mélodies fraiches et entrainantes marient avec habilité trompette, harpe, saxophone, tambourin, violoncelle, les basses et claviers. Amor de Dias nous promet de savoureux moments de rêverie, bossa, pop, orchestrés avec brio, offrant en avant-goût le délicieux titre Jean’s Waving. A noter sur vos tablettes, évidemment. AmorDeDias