Translate

jeudi 7 juin 2012

Trololo Man

C'est avec un certain trémolo dans la voix que Piggledy Pop annonce la disparition de Monsieur Trololo. Edouard Khil, alias Monsieur Trololo était un être unique (euh non, ce n'est pas un Pokémon) et le monde de la pop s'en inspirera longtemps, comme Poutine son compatriote qui, mélomane au pas de danse endiablé, fan de la première heure du Trololo, lui rend hommage "toute une époque de l’histoire de l’art musical russe qui s’en allait".
S'il n'y a pas de paroles c'est parce que le pouvoir soviétique à la sortie de ce titre, a tout simplement décidé de les supprimer. On dit qu'Edouard Khil a décidé à son tour de quand même sortir sa chanson avec des onomatopées, d'où son surnom Monsieur Trololo et surtout son succès qui mettra 40 ans à murir. C'est un peu inexact, même si c'est Khil qui tire une gloire quasi posthume, le réel homme  Trololo c'est Magomayev, qui a repris la chanson en onomatopées le premier. Mais ils ne se sont pas crêpé le chignon, ce qui a sauvegardé le charme de leur coiffure de hobbits et préservé l'image des artistes pop russes qui, dorénavant on le sait, émeut et touche Vladimir Poutine.

Edouard Khil



Muslim Magomayev