Translate

lundi 24 octobre 2011

The Lighthouse and the Whaler

Jeune groupe de Cleveland, The Lighthouse and the Whaler est mis en place à l’origine par Michael LoPresti, chanteur, guitariste et pianiste, son frère Matthew LoPresti, batteur, percussionniste et par Aaron Smith qui est violoniste et pianiste.

Ils sortent en 2008 le premier EP A Whisper, a Clamour,  partent en tournée, présentent leurs chansons et composent l’album éponyme dans la foulée en 2009. C’est sur les routes que The Lighthouse and the Whaler rencontre les deux nouveaux musiciens qui font désormais de la troupe, le bassiste Steve Diaz et Mark Porostosky, mandoliniste et guitariste. 
Ils s’inspirent d’une certaine littérature pour écrire leurs paroles et particulièrement de Moby Dick pour le nom de groupe et le thème développé dans l’opus The Lighthouse and the Whaler.

UnderMountain,UnderGroundmp3

Mélodiquement, cela balance entre du folk américain, légèrement country et de la pop avec des orchestrations de cordes élaborées, savamment construites pour toucher le genre indie-pop ou chamber-pop. Les sonorités ondulent entre la guitare acoustique ou rock, une mandoline moderne, des partitions de violon très harmoniques, du metallophone espiègle et un piano subtilement aiguisé.
La voix sublime de Michael, les arrangements impeccables des titres, attirent l’attention de MTV, de Paste, Spinner, divers médias comme les radios et la télévision qui passent les single White Days et Under Mountain, Under Ground en boucle ; Les festivals pop-rock américains et canadiens les invitent, des groupes, The Dodos et Sufjan Stevens, les convient en tournée. 

The Lighthouse and the Whaler sortent actuellement un single, Venice, en amont du second album, This is an Adventure qui sortira en 2012 et a été enregistré avec le support de Ryan Hadlock, ingénieur son des Strokes. A découvrir sur le site de Paste Magazine ou Daytrotter.
TheLighthouseAndTheWhalerSite