Translate

dimanche 4 septembre 2011

Jimmy Hunt

Jimmy a assuré les premières parties de Thomas Fersen avec qui il partage ce don de broder un univers, des histoires rocambolesques, croquer des personnages sur des mélodies renversantes, a offert en juin dernier des concerts parisiens accueilli par l’International et la Maroquinerie et revient en novembre prochain présenter son album Jimmy Hunt.

Artiste canadien, avec sa guitare et son harmonica, ses airs pop et folk, son charisme prometteur, débarque de Montréal, des ballades sucrées et acides dans sa besace. Sa personnalité colorée inonde ses textes séduisants, piquants, toujours avec une plume poétique. Le disque est abondamment varié. Il comporte des arrangements symphoniques de cordes, des choeurs power pop, dans le sublime et mordant Ca va de soi, Erzulie Freda ou des partitions de guitares folk dylanesques dans Les moineaux et les loups, dans la déclaration d’amour Mathilde. Les ambiances chatoyantes piquent au vif comme dans Pont de glace où Jimmy annonce qu’il a "un coeur d’éléphant et un fusil de chasse", dans l’excellent Les Tontons Macoutes et les synthés dévergondés de Sois belle captivent. Le dernier titre en bonus Les Vagues et ses guitares taquines, son harmonica moqueur aurait pu être signé Jacques Dutronc.


Jimmy Hunt || Motocross

La voix de Jimmy Hunt habille les mots, les intonations asticotent et titillent comme dans Annabelle «Annabelle parle à l’envers, Quand elle ouvre la bouche, on croirait entendre une Inuit, Y parait qu’elle s’est cogné la tête, quand elle était petite,Y’en a qui croit que s’est maléfique, Le guérisseur a tenté sur elle tout ce qu’il y a de magique, Le sang, les plumes, les formules sataniques» ou encore dans le titre rock dansant et fondant Everything Crash «J’ai mis du Gainsbourg et Ferrer, dans le Ipod de Mariane, Elle m’a donné son Jackie Mittoo, et le best of des Ethiopians».

Jimmy Hunt entre en force dans le monde pop rock indépendant avec sa musicalité incroyable, son inspiration somptueuse, l’interprétation classe de ses compositions. Pour découvrir ce futur Lee Hazelwood à l’harmonica chahuteur et passionné, son premier disque sort le 19 Octobre prochain, il vient au festival des Inrocks le 2 novembre et donne un concert au Divan du monde le 3 Novembre. A vos ardoises !
siteofficielJimmyHunt


Jimmy Hunt || Si j'avais su