Translate

dimanche 31 juillet 2011

Pendentif

Pépite bordelaise qui m’accompagne depuis des semaines, les Pendentif sont mon coup de coeur de l’été. Pendentif est un groupe français qui fait une pop typée Sarah Records mais avec des résonances frenchy du cru, puisque Bordeaux est une mine de groupes pop depuis des lustres. L’EP Pendentif est sorti le 11 mars 2011, les titres découverts en fouinant sur la toile m’ont attiré l’oreille illico. Dans un style délicat et précieux, Mickael Gachet, au chant et guitare, Benoit Lambin, chant et guitare, Thomas Brière, chant et clavier, Mathieu Vincent au chant et basse, Jonathan Lamarque à la batterie, nous concoctent des titres twee-pop, teintés de new-wave, de pop mélancolique et limpide aux guitares bondissantes.



La fraicheur en filigrane se décline dans les mélodies aériennes, dans les paroles sucrées de jeunesse, dans les thèmes du voyage maritime, de l’amitié et de l’amour à l’eau de rose sucré-salé. Rien de grave, pas d’anti-social ni de rabattage politique, aucun message subliminal sinon celui de se délecter au soleil de sons dorés, raffinés et de mots cristallins, typiques du genre pop. Là, les guitares sont puissantes, séduisantes, accompagnées des choeurs étincelants sur des textes à la nostalgie doucement attachante, tantôt osés tantôt naifs.
Pendentif véhicule une ambiance pétillante, l’univers et l’âme du groupe est serti dans chaque note comme une carte postale reçue des Byrds, des Orchids ou des Smiths ; Pendentif est taillé dans la grâce, sorti d’un écrin pop qu’on ne referme pas de sitôt.
MyspacePendentif