Translate

mercredi 6 juillet 2011

Peter Bjorn and John

Le trio pop suédois est un des rares groupes à être connu dans toute l’Europe avec de surcroit une notoriété outre Atlantique. Les Peter Bjorn and John sont Peter Moren, Björn Yttling et John Eriksson
Extrait de ma chronique sur Peter Moren : "Encore un équipage viking suédois catapulté dans les années 2000 sous le nom de Peter, Bjorn & John, reconnus notamment grâce au titre Young Folks sur lequel chante Victoria Bergsman des Concretes. Pour mémoire Young Folks du 3ème album Writers Block, c'est des semaines de présence dans le chart anglais, meilleur titre 2006 pour le magazine NME, musique de films, de pubs, rappée par Kanye West, et le Grammy Award de la meilleure vidéo 2007.
Le groupe nait en 1999, Peter et Bjorn se rencontrent sur les bancs du lycée. John les réjoindra plus tard. Peter est agé de 10 ans quand sa mère lui offre une guitare. Il écoute les Beatles, les Byrds, les Kinks, plus tard, Ride, Teenage Fanclub et les Stone Roses. Il joue dans des pizzerias avec Bjorn. Il a 15 ans et il écrit...il écrit...une pléthore de chansons.
Le succès pour le groupe est une spirale infernale depuis 2006."



Depuis Living Thing, album au son electro, dont je me suis gardée de parler, les Peter Bjorn and John reviennent aux sources avec un nouveau disque sorti en mars 2011 Gimme Some avec de la batterie, guitares en cascade, basse et en guise de rythmiques, les cloches et clap-hands. C’est du rock brut, de la pop sensuelle, du garage old-school, du tempo funky, mods et psychédélique.
Comme chacun des trois musiciens a un égal talent pour la composition et l’écriture, ils ont fait appel, à la collègiale et pour la première fois, à un avis extérieur. Pour orchestrer leurs idées, leurs mélodies, les Peter Bjorn and John ont demander à Per Sunding, leader du groupe Eggstones, de venir travailler avec eux en studio. Le résultat est énergique, composé de titres courts et efficaces, à la fibre pop positive superbement dansante.
L’ensemble est explosif. De Second Chance à (Don’t Let Them) Cool Off, titre écrit par Björn Yttling à l’attention du roi de Suède, en passant par Eyes aux guitares espagnoles ou par les choeurs beachboysiens de Dig a Little Deeper, l’album est brillant.
Gimme Some est un délice de pop suédoise traditionnelle, griffé du savoir faire et de la classe de Per Sunding où les Peter Bjorn and John sont surprenants, comme ils savent toujours l’être.
BlogPeterBjorn&John
PeterMorenPiggledyPop

Aucun commentaire: