Translate

dimanche 26 juin 2011

Sonny & the Sunsets

Il arrive en 2002, originaire de San Francisco, avec son univers pop psyché qu'il propose dans This Is My Story, This Is My Song, son premier album. C'est drôle de constater l'avancée de Sonny Smith qui, il y a 8 ans chantait son titre Life in flames et revient le 17 novembre 2009 présenter son dernier bébé, Tomorrow is Alright et le titre single Too young to burn.
C'est son 5ème disque et rien ne semble perturber l'énergumène pianiste et guitariste, qui, inlassablement et avec humour, compose des morceaux aux sonorités pop-californienne groovantes des années 70 mêlée à l'ambiance psyché de Green Village des années 60. Il y a du Jonathan Richman et Alex Chilton, du Lou Reed et Syd Barrett dans ses chansons.



Sonny Smith, prestidigitateur de l'orchestration est un musicien complet et touche à tout. Ecrivain, journaliste, il écrit et dirige des films; dans une interview il énonce ses lectures: Kerouac, Brautigan, Miller, Bukowski, Jean Genet, Celine, Burroughs. Il griffonne des nouvelles pour Watchword Literary Magazine qui lui demande en 2002 de produire un disque collectif One Act Plays sur lequel on retrouve Edith Frost, Neko Case, Miranda July, Jolie Holland, Andy Cabic, Virgil Shaw, Mark Eitzel, John Dwyer etc. Alors que Carrie Bradley des Breeders apparaissait sur son 1er disque, avec Ralph Carney musicien de Tom Waits, Julie Holland prenait part à son 2ème album Sordid Tales of Love and Woe, Sweet Lorraine. En 2005, il travaille sur son 3ème album Fruitvale avec Leroy Bach du groupe Wilco.

Sonny Smith aime les collaborations et en 2009, ne fait plus cavalier seul. Il s'entoure d'autres artistes pour son nouveau projet appelé Sonny & the Sunsets, comprenant Kelley Stotlz et Tahlia Harbour. D'autres artistes apparaissent sur Tomorrow is Alright, John Dwyer, Tim Cohen et Shayde Sartin; La troupe forme une sorte de chaudron à potion magique. Les judicieux arrangements sont acoustiques, les textes narratifs, parsemés d'humour sur les mélodies ensoleillées de l'orgue fuzz; L'ambiance pop-garage des guitares est agrémentée de handclaps, de trompettes et de choeurs "feu de camp".

Sonny and the Sunsets honorent ce bel été 2011 en publiant un deuxième superbe disque Hit after Hit sorti le 12 avril dernier. Là encore, les roucoulements des guitares aux allures Shadows parcourent les titres, le rythme du tambourin dansant et chaud glisse sur les pistes, la basse habille les mélodies chaloupées pop-surf, toutes aussi abouties et majestueusement enregistrées. Extrait : She plays Yo-Yo with my mind



L’ensemble sonne volontairement old-school avec des choeurs doo-wap, donne un coup d’oeil dans le rétroviseur étant parsemé du style garage des années 50. S’entourant toujours de la même clique Kelley Stoltz, Tahlia Harbour et Ryan Browne, Smith offre une interprétation typée, décalée, avec humour et legereté, ambassadrice de sa personnalité joyeuse et entrainante. Kelley Stoltz sur PiggledyPop :
Mieux vaut être réactif car les précieux albums de Sonny Smith et ses Sunsets sont produits à 500 exemplaires et on commence déjà à se les échanger sous cape.
Sonny&TheSunsetsMyspace

Aucun commentaire: