Translate

mardi 28 juin 2011

Fruit Bats

Fruit Bats est un groupe américain, originaire de Chicago, créé et conduit depuis dix ans par Eric D. Johnson. Ce qui dénote chez l’auteur-compositeur, est son don pour écrire des histoires et savoir les mettre en musique, marier des mélodies accrocheuses à des textes qui ont un sens, comme le font Tom Petty ou Paul Simon, deux songwriters qu’il admire.

En 2001, l’opus Echolocation rime avec un rock très soft, des balades qui font penser aux Decemberists et  à Beulah. Eric D. Johnson s’entoure de musiciens et part en tournée, jouant avec Modest Mouse et les Shins, groupe qu’il intègre dès 2007.
Un peu rock-folk, un peu power-pop, Mouthfuls sort en 2003, suivi de Spelled in Bones en 2005 et The Ruminant Band en 2009.



Sur ce dernier album, Johnson expérimente davantage son style narratif et alors qu’il joue au sein de divers groupes comme Califone, Vetiver, Shins, il tente une approche du domaine cinématographique. Un de ses morceaux, When U Love Somebody, est utilisé sur la BO du film Youth in Revolt. Il mettra derechef son talent pour accorder les harmonies et les arrangements au service du cinéma en composant la BO du film My Idiot Brother, présenté au festival Sundance, film dirigé par Jesse Peretz, ancien bassiste des Lemonheads.



Eté 2011 et revoici Eric D. Johnson en piste pour son cinquième album ; Fruit Bats sort Tripper le 2 août prochain. Qualifié de disque à l’écriture et l’interprétation plus personnelle, Johnson l’a voulu intimiste et y narre l’histoire romanesque de son voyage à travers l’Amérique avec un vagabond nommé Tony. C’est un roadtrip fictif musical, un album concept typé années 60 et 70, dont les paroles embarquent dans la mélancolie, la méditation, la reflexion que le voyage, la découverte et le déracinement provoquent. Johnson utilise dans So Long, des claviers vintage aux sonorités de harpes. Parfois psychédélique ou folk avec des guitares resplendissantes, la nostalgie et la spiritualité sont ressenties dans Wild Honey, titre tout en émotion dédié à son amie musicienne Diane Izzo, récemment décédée d’un cancer.
Tripper a été enregistré à Los Angeles avec l’excellent Thom Monahan, le producteur de Vetiver, Pernice Brothers et Devendra Banhart. Loin d'être sombre, Tripper assez fascinant, entrainant, est idéal en cette veille de départ en vacances, pour écouter sur la route.
SiteFruitBats

Aucun commentaire: