Translate

samedi 28 mai 2011

Souvenir

Groupe pop espagnol hors du commun, Souvenir n’a pas la renommée qu’il mérite.
Le groupe est en effet atypique, passionné et inspiré par la France, les espagnols ne chantent exclusivement qu’en français, bille en tête, depuis 11 ans malgré l’omniprésence de l’anglais dans le milieu indie-pop et autre.
Depuis le tout premier album de 2001 Points de suspension, qui a suivi un ep éponyme en 2000 signé chez le fameux label américain Shelflife, le groupe a proposé 5 albums, composés par J’aime Cristobal, multi-instrumentiste qui sait à merveille sculpter ses chansons et restent injustement anonymes dans notre pays. Le chant est assuré somptueusement par Patricia de la Fuente, avec une prononciation charmante qui laisse parfois surgir un petit accent . Avec cet opus et ses titres, tantôt yé-yé, tantôt surf-pop et bossa comme Des Tours pour Audrey, Au bout du compte, Je tiens ma parole, ou la reprise des Go-Between Spring Rain, Souvenir est invité au festival de Benicassim au cours de l’été 2001.
Il rend hommage à Serge Gainsbourg en reprenant Harley Davidson dans Points de Suspension mais aussi participe à la compilation Tribute to Gainsbourg.



En 2003, le second album Recto/Verso fait surface. Là encore, la pop brille de mille feux sous les trompettes guillerettes stylées Pale Fountains, avec du cor, des claviers mods endiablés, des guitares furibardes et fichtrement mélodieuses. Les violons voltigent sur Tous mes petits mots, reprise absolument réussie de All my little words des Magnetic Fields.
Malgré le joli nom Souvenir, J’aime Cristobal n’est pas seulement un mélancolique mais s’inscrit vivement et artistiquement dans son époque. Il compose en 2003 un superbe titre pour la française Françoise Breut sur l’album Saison Volée. Il sort le troisième disque Des équilibres en 2005, fort élégant, avec des textes chavirants, une rythmique gainsbourgienne dans Des films dans les regards, des guitares savoureuses dans Présage de l’hiver, ou un accordéon surprenant dans Le grand Faussaire.

JeTiensMaParole

Les espagnols participent en 2006 à l’album Caroline Now, hommage à Brian Wilson, aux côtés de Belle and Sebastian, les Pastels, High Lamas, Saint-Etienne et les Teenage Fanclub.
Le 27 juin de la même année, ils signent Je tiens ma parole sur la compilation Dreaming up the perfect Pop, avec les Essex Green et leur Everything is green (version alternative qui plaira à mes amis, membres du club), Ashley Park, les Heavy Blinkers, Call and response, Mendoza line, Snow Fairies etc.

Souvenir enchaîne sur leur quatrième album 64 qui parait en 2007, plus habillé de synthétiseurs rétro-disco, façonné avec l’aide du suédois Johan Agebjörn, suivant le mouvement électro-pop du moment. En 2009, c’est le cinquième cd Drums, Sex and Dance orné de beats des années 80.
Souvenir présente son dernier bébé Travelogues le 21 février 2011, le virage electronique, atmosphérique, est clairement pris et l’apparition de l’anglais dans les textes brise le caractère exceptionnel du groupe. Subsistent néanmoins quelques arpèges éparses de guitares dans Mots et Taboo. Je suis moins sensible au reste de cet album et j’éspère (c’est biensûr subjectif) que J'aime Cristobal reviendra à l’orchestration quand cette foutue mode des eighties et du synthétique sera passée. N’y voyez aucun sens lubrique monsieur Cristobal, votre trompette me manque !
Je conseille donc les 3 premiers albums aux amateurs de pop et la dernière trilogie aux fans de son electronique.
SiteSouvenir



Jolie reprise de Françoise Hardy

Aucun commentaire: