Translate

jeudi 24 mars 2011

Cinematic Orchestra

Groupe du Royaume-Uni dont le créateur, Jason Swinscoe, animateur de radio durant les années 90, compositeur et multi-instrumentiste exilé à New-York, étudiant aux Beaux-Arts de Cardiff, est devenu un maestro du sampling, des arrangements et de l’orchestration. Oreille absolue, son point d’orgue, c’est le jazz. Il fonde Cinematic Orchestra en 1998 avec comme première production Motion, signé sur Ninja Tune, label pour lequel il travaille ; L’album présente un nouveau style, une fusion de jazz, d’acoustique mêlé à l’electronique. Salué par la critique, hautement diffusé sur les radios, Jason enchaine les compositions, un remix en 2001, Everyday en 2002 sur lequel apparait la chanteuse de St-Louis, Fontella Bass, puis Man with a Movie Camera en 2003 avec la participation de la chanteuse Lou Rhodes ex-Lamb, album qui est la BO du film du même nom. Un long break de 4 ans pendant lesquels l’anglais va assurer des tournées, écouter beaucoup de musique, écrire. Il revient en 2007 avec le fruit de son travail élaboré entre New-York et Paris : le fabuleux Ma Fleur.


A ses côtés, le bassiste et contrebassiste, co-auteur des partitions de cordes, Phil France, le batteur Luke Flowers, les pianistes Alex James et John Ellis, et le saxophoniste Tom Chant. Cet album est une bombe de sensualité, d’élègance, meublée de silences à la Sigur Ross, de nobles particules ambiantes à la Arcade Fire, avec des pincements délicats de cordes mixés à des voix suaves qui me font penser à Thomas Dybdahl. Ces voix touchantes, attachantes, viennent de Fontella Bass qui enregistre le titre Breath à un moment de sa vie où elle est très vulnérable (décès de son mari), Lou Rhodes et Patrick Watson sur To Build A Home qui finit à son tour de donner les frissons.


Interview de Jason : «The song To Build a Home is a synopsis about life and how we have to feel pain to know what happiness is» est la parfaite définition du titre qui fera partie de la BO des Ailes Pourpres, BO entièrement composée par Cinematic Orchestra en 2008, mais surtout, qui accompagne le superbe et émouvant film The Tree avec Charlotte Gainsbourg. The Tree traite du thème de la mort d’un père de famille, d’une jeune veuve, de ses enfants, qui s’accrochent et se raccrochent aux branches, poétiquement et symboliquement dans le film, d’un arbre centenaire du jardin dont les racines finissent par endommager la maison. Le titre To Build a Home tombe magistralement à brûle-pourpoint.
En 2010 sort un mix consacré à Late Night Tales. Pour découvrir Cinematic Orchestra, je conseille le chef d’oeuvre Ma Fleur qui ne peut que faire frémir les âmes sensibles.
CinematicOrchestraSite


The Cinematic Orchestra - To build a home (live Londres Barbican


Aucun commentaire: