Translate

mercredi 16 février 2011

First Aid Kit

Le 21 janvier 2010, les deux sœurs suédoises de First Aid Kit présentent leur premier album The Big Black and the Blue. Klara et Johanna Söderberg, âgées de 18 et 21 ans, ont un charisme doublé de talent et font espérer de futures grandes mélopées. Elles composent et interprètent, jouent de multiples instruments, chantent avec une maturité déconcertante. Ce savoir-faire semble être une affaire familiale, leur disque étant produit et mixé par leur père, Benkt Söderberg. Leur univers est acoustique, le folk y est savamment dosé avec le style pop. Les partitions de guitares sont élégantes, inspirées, colorées de flûtes traversières sur A Window opens et sur I Met Up With A King, de l’autoharpe sur Josefin, de tambourin et synthés sur Winter is all over you, de mandoline sur Hard Believer.



Les deux sœurs de First Aid Kit forment une combinaison vocale rare et puissante. Le premier titre est acappella, dévoilant le timbre de voix offensif et envoûtant de Joanna et de Klara. Car nous ne sommes pas en présence de midinettes, les jeunes femmes qui sortent le single vinyle Universal Soldier en 2009, titre de Buffy Sainte Marie signé en 1964 et repris par Glenn Campbell, Donovan, Joan Baez.. Etc, montrent la valeur de leurs références et influences.
Les thèmes sont parfois graves comme celui de la guerre sur A Window opens « The window opens I hear the toddling waves,I think about the soldiers, I think about the interstates », ou traitent des sujets de la morale, de la religion, de l’amour, sur Hard Believer « Love is tough, time is rough, On me, Well I see you’ve got your bible your delusion imagery, Well I don’t need your eternity or your meaning to feel free, I just live because I love to and that’s enough you see, So don’t come preach about morality that’s just human sense to me ».

L’ensemble des 11 titres de The Big Black and the Blue est harmonieux, captivant, offre de réelles mélodies, de jolies voix, de pures arpèges de guitares, qui sans apparat ni fard dévoilent une âme musicale touchante. First Aid Kit a de l’or dans ses jeunes mains : l’art de la musique, la vraie, l’intemporelle.
Myspace


Aucun commentaire: