Translate

dimanche 16 janvier 2011

Aberfeldy

Alors que les chroniqueurs s’accordent à rapprocher la musique des américains Math and Physics Club à la pop écossaise de Belle and Sebastian, à l’inverse il arrive que l’écossais Aberfeldy joue loin des links de ses terres natales pour parcourir le genre folk-country. Riley Briggs crée Aberfeldy en 2002 et enregistre son premier fulgurant album Forever Young en 2003 dans un studio d’Edimbourg avec des conditions minimales pour réaliser un birdie pop. Remarqué par le label Rough Trade Records qui le signe en 2004, les magazines le place en tête des sorties de disques, le clip de Love is an Arrow réalisé par Chris Waitt est nominé aux MTV awards. Summer’s gone apparait dans des publicités américaines et canadiennes, de 2005 à 2010.
SummerSGoneMP3
Cela permet à Aberfeldy de gagner une renommée internationale et composer son deuxième album Do Whatever turns you on, truffé de mélodies bondissantes, tout comme dans Forever Young. Le style y est pop, les violons, les guitares, le trombone, s’amusent à explorer le son « dance » des années 80, mêlé de country, pour dessiner 12 titres sautillants qui véhiculent une belle humeur.
Le swing Aberfeldy revient en septembre dernier avec la sortie du troisième album Somewhere to jump from composé par Riley Briggs qui chante, joue de la guitare, du clavier et s’entoure de son frère Murray à la batterie, Poppy Ackroyd au violon, Nick Griffin au cor, Kirsten Adamson au synthé, Chris Bradley à la guitare et Ken McIntosh à la basse.
PlaytheMusicLoudMP3
Là encore, les titres s’alignent sur différents répertoires, divers styles. Certains vont reprendre les eighties, d’autres le son americana, ou encore des notes pop griffées british. Les titres des chansons sont des prénoms rappelant un des premiers : Jennifer. Il y a sur ce dernier, Claire, Malcolm, Lisa-Marie, Wendy, compilant rock, folk, indie-pop, groove 70’s et décrivant la trajectoire artistique très éclectique de Briggs. Turn the record over est d’une qualité divine, absorbe les tympans et les orteils enfermées dans les moonboots hivernales en deviennent presque funky, rappelant l'univers de Josh Rouse, de Beautiful South avec qui Aberfeldy a joué en tournée.
TurntheRecordOverMP3
L’album est splendide, les orchestrations sont originales, bigarrées de tempos passés et malgré tout fort actuelles. Un joueur de golf écossais ou un compositeur de pop écossaisse, ce n’est pas un pléonasme, c’est du brut, du caractère, une beauté musicale légitime à découvrir avec Aberfeldy.
myspace
LOVE IS AN ARROW

Aucun commentaire: