Translate

samedi 4 décembre 2010

Wild Nothing

Wild Nothing est le nom symbolique choisi par Jack Tatum pour désigner son projet solo. L’américain de 22 ans, autrefois membre de deux groupes, Jack and the Whale et Facepaint, présente son premier album Gemini sorti le 25 mai 2010 après avoir concocté en amont pendant l’année 2009, deux superbes ep Summer Holiday et Cloudbusting. Depuis la sortie du printanier Gemini sur le label US Captured Tracks, Wild Nothing a enregistré deux autres ep, Evertide, signé chez Warmest Chords, petit label anglais qui vient de naître, et le récent Ep datant d’octobre 2010, Golden Haze.

Jack Tatum explore le shoegaze mêlé à la twee-pop et réalise un coup de maître en créant Gemini de chez lui, jouant tous les instruments et mixant sur son logiciel, sans passer par un studio d’enregistrement. Le résultat est troublant, mélodiquement parfait, épatant sur l’étendue de sa compétence. Le genre musical de l'album semble renaître de ses cendres même si nos oreilles étaient dépoussiérées l’année dernière avec le groupe electro-pop The Pains of Being Pure at Heart.

WitchingHourMP3

La dream-pop est un autre nom pour définir ce style de pop, au tempo précieux, utilisant des synthétiseurs griffés eighties, des guitares au sonorités vaporeuses et un chant fugitif, discret, sur du clap-hands, du melodica, une batterie électronique, des constructions alternatives.
Wild Nothing parvient à rendre tous les effets du genre, avec sa voix cristalline et ses textes langoureux comme dans Drifter et The Witching Hour, une instrumentation sans anicroche sur ses compositions dansantes, Summer Holiday, Chinatown, My Angel Lonely.

Jack Tatum avoue écouter les Go-Betweens et les Monochrome Set quand il est en voiture au retour de ses concerts. Aux nostalgiques de Sarah Records, ou bien des Blue Boys, des Pastels, de Heavenly, vous serez aux anges à l’écoute de Gemini.
Wild Nothing joue en tournée un peu partout aux Etats-Unis et en Europe sauf en France, légitimement où on saura l‘écouter. Avec Jack Tatum, le groupe réunit Nathan Goodman à la guitare, Clay Violand à la basse, Michael Skattum à la batterie.

Myspace


Wild Nothing - Chinatown

Aucun commentaire: