Translate

dimanche 12 septembre 2010

Race Horses

Les Race Horses sont quatre garçons originaires du Pays de Galles, Meilyr Jones, Alun Gaffey, Dylan Hughes et Gwion Llewelyn. Auréolés de l’indémodable indie-pop le quator propose son premier album Goodbye Falkenburg en 2010.
Ils apparaissent en juillet 2009 avec le ep Cake et sa pochette gourmande. Avec le second titre du single Cacen Magmu, mêlant du gallois à de l’anglais, les Race Horses montrent d’emblée leur volonté de faire rayonner la tradition galloise dans leur musique, dans le même esprit et lignée de leurs compatriotes Gorky’s Zygotic Mynci.

CakeMP3

En Mars dernier, Race Horses participe à la compilation du magazine anglais Mojo Tribute to Syd Barrett, The Madcaps Laugh Again! aux côtés de REM, Besnard Lakes, Jennifer Gentle etc en reprennant le titre No Man’s Land.

Guitares, batterie, claviers, glockenspiel, tambourin, clap-hands et des “houhouhouu”, des “lalala”, du kazoo comme sur Isle of Eve, animent les compositions pop et fleuries de Goodbye Falkenburg. Les titres sont joyeux et entrainants, liant des ambiances rock et pop bucoliques dans l’instrumentation des orgues psyché, comme dans les harmonies vocales. L’âme sixties est mariée à l’âme celtique pour offrir un disque de qualité, fort inspiré et réussi. Les textes délicats et drôles sont portés par les voix rieuses et l’atmosphère champêtre bordée de cuivres ou de cordes, comme sur Voyage to St Louiscious, certifie le talent des quatre gallois. Cardiff compte un nouveau groupe de pop psychédélique déterminé et prometteur dont les 13 titres de l’album comptant la cover de Syd Barrett, sont absolument beaux et conseillés.

Myspace

Aucun commentaire: