Translate

mardi 27 juillet 2010

Pierre De Gaillande


Pierre De Gaillande est un phénomène, un artiste époustouflant et admirable. Français de naissance, il joue de la trompette à 8 ans, de la basse et de la guitare dès 13 ans, il passe son adolescence en Californie, diplômé des arts visuels de l’université de San Diego, revient se perfectionner à la Sorbonne et au centre d’études Critique à Paris en étudiant la production de films, puis repart à New-York où il vit depuis 15 ans.

Après avoir joué jeune dans diverses formations musicales, dont les Morning Glories and C. Gibbs Review, Pierre forme plus tard Melomane et the Snow, deux groupes pour qui il écrit les titres, chante et est guitariste. Parallèlement, il compose des musiques pour la télévision et le cinéma.

ImOnFireMP3

Pierre forme le groupe the Snow en 2006 avec la chanteuse Hilary Downes et ils sont accompagnés par David Spinley au saxophone et clarinette, Christian Bongers à la basse, Jeffrey Schaeffer à la batterie. Leur premier disque True Dirt sort en 2008 et offre des chansons pop orchestrale, jazzy et indie, drôles, fines, superbement mélodiques et des reprises succulentes comme celle de Bruce Springsteen, I’m on fire .
Leur tout récent album I Die Every Night vient de sortir et il fourmille de textes, de lyrisme, de rythmes pop langoureux et d’humour (Reptile).

Quant à son premier projet Mélomane, Pierre De Gaillande signe de ce nom trois superbes albums, Resolvo en 2001, Solresol en 2003, Glaciers en 2006, ainsi qu'un ep Look Out en 2007, ep enregistré dans les Pyrénées lors d’une tournée française, où le clavecin d’une beauté absolue qui évoque le Velvet Underground flirte avec un flot de guitares. Salué par la presse, Rolling stone, Village Voice, etc, Pierre offre là des albums stylés, allant de la pop dans la veine de This is Beaumont, sucrée, cuivrée au rythme soft de Stereolab, des Magnetic fields. C’est sublime.

JustBecauseMP3

Les cordes orchestrales, violoncelles, violons, swinguent sur les trompettes, clarinettes, trombone, les guitares, les synthés. Avec Melomane, Pierre se produit depuis 2002 sur de nombreuses scènes new-yorkaises, des festivals européens et partage les affiches de Wilco, Keren Ann, Luna, Arab Strap, Eleni Mandell, cette dernière chante sur Je suis une allumette, titre du ep Look Out. Pour en savoir davantage sur Eleni, je vous invite à aller parcourir ma chronique là : EleniMandellPiggledy

2010, Pierre de Gaillande porte un nouveau et bien noble projet appelé Bad Reputation. Parce qu’il se rappelle ces moments du passé lorsque son père, enseignant, lui demandait de s’asseoir avec sa soeur, et d’écouter Georges Brassens; Une récente conversation autour des paroles de la chanson Le Mécréant avec son père, agrémentée de la passion qu’a Pierre pour la traduction de certains écrits comme les poèmes de Baudelaire, a fait germer l’idée de transcrire l’oeuvre de Brassens dans sa seconde langue et ainsi l’ouvrir au public anglophone.

ThePrincessAndTheTroubadourMP3

Mieux que cela, De Gaillande l’enregistre sur le label Barbès Records à New-York et chante à la manière de Brassens, laissant entrevoir toutes ses capacités vocales déjà brillantes sur Melomane et the Snow, respecte l’esprit et l’âme artistique du sétois dans le moindre détail. Bad Reputation suit la ligne poétique, l’écriture et les mélodies de son maître, trait pour trait, dans les rythmes et les syllabes et rend un parfait hommage à Brassens qui aurait été honoré d’entendre ce travail d’orfèvre. Les américains se régalent et découvrent ainsi les illustres chansons de Georges Brassens et la richesse d’interprétation de Pierre De Gaillande, accompagné pour l’occasion de Keren Ann sur To die for your Ideas. Avec eux, la troupe d’excellents musiciens, Christian Bongers à la basse, Tony Jarvis à la clarinette et guitares, Quentin Jennings au charango, xylophone, harpe, piano et chant sur Don Juan, David Spinley au saxophone et clarinette, Dan Menke au dobro et à la batterie sur Penelope, Daniel Weintraub et Lucas van Lenten au chant sur Don Juan.


Les 13 titres reprennent les chansons les plus belles de Brassens, et l’album propose un livret avec les paroles qui pourrait intéresser certains professeurs d’anglais et comme Pierre De Gaillande, amateur aussi de Bob Dylan, le souligne: “Thanks to the catalyst, i delved into the world of Brassens and realized that his oeuvre represents the pinnacle of the songwriter’s pursuit. I’ve also discovered- through no small accident- reflections of his writing in my own, and have come to hold up his songs as the gold standard”.
Bad Reputation est un disque placé au sommet de la pile des disques Piggledy, pour ses lecteurs qui j’éspère se régaleront tout autant que nos cousins d’Amérique.
siteOfficiel
myspace



avec Keren Ann


Aucun commentaire: