Translate

mardi 15 juin 2010

Donna Regina


Couple à la vie, à la scène, les Donna Regina sont depuis les années 90 le duo electro-pop le plus bossa et ensoleillé d'Allemagne. Ceux qui aiment Lali Puna ou Saint-Etienne seront apprécier à leur juste valeur Regina and Günther Janssen.
Donna Regina
qui aime chanter Avec le Temps de Leo Ferré est vite repéré par le label Rough Trade et sort l'opus Lazing away en 1992. Le duo downtempo passe les frontières de Cologne. Suit en 1993, Almaty sur lequel ils reprennent La Madrague, 1994 parait For her Beautiful Heart avec également des titres en français comme Loin de Moi et On dirait.

Regina et Günther forment un duo étincellant tant au niveau composition que dans l'execution et rencontre en 1996 leur nouvel acolyte multi-clavieriste Steffen Irlinger qui les rejoint dans l'aventure. Leur style electro low-fi fuse et de vrais instruments comme le piano, les guitares, mandoline, métallophone, cuivres complètent les mélodies organiques. La voix cristalline de Regina voltige de plus belle dans A quiet Week in the House de 1999 et ses titres splendides comme Star Ferry II.

StarFerryII

2002 est la sortie de leur cinquième disque Northern Classic et le trio passe le Rhin, direction la France. Alors que Regina s'amuse à reprendre C'est la Ouate de Caroline Loeb, le trio présente Late en 2003 à son public de fans naissant et joue sa pop mélancolique à Paris où le producteur du label Tricatel, Bertrand Burgalat, est accroché. Ensemble ils enregistreront le superbe et tricatelien album A Collection Of Little Secrets, sorte de carte postale sonore, un puzzle remixé des cinq premiers albums. Ces quatorze morceaux sont parsemés de rythmes chauds, de sons électroniques limpides et dansants commentés ainsi par les Inrocks "c'est en petit comité, à l'abri de la foule, en atmosphère feutrée, que les délicates compositions florales de Donna Regina trouvent le terreau le plus fertile pour s'épanouir. Günther manie avec délicatesse machines, clavier et guitare (parfois hawaïenne) pour arroser les pétales vocaux de sa compagne, tantôt proche de la Nico de Chelsea Girl, par son phrasé parfois martial. Donna Regina offre donc un voyage electro-pop sans turbulences".

Slow Killer apparait en 2005 et Regina continue ses prouesse vocales, oxygenées et aériennes. L'album reparait en 2007 en vinyle et le label Berlinois Karaoke Kalk qui s'occupe des intérêts du trio depuis 2000, concocte toute une vague de cds et vinyles réussis et probants ; Karaoke Kalk est un label prolifique qui ne manque pas de distinction et qu'il est conseillé de découvrir.

UntilYouDo

La dernière production The Decline Of Female Happiness verra le jour le 18 juin 2010. Je chouchoute ce dernier bijou de Donna Regina, constitué de 10 titres pop dont Until you do, Perfect stranger, Lost Sunday et le sublime Diamond of the day, bossa et dansant. Les autres titres sont plus electronica et résonnent sur des paroles introspectives, féminines et sensuelles. Il y a du son analogue mélangé à du Kinks, du Velvet, du Astrud Gilberto et de l'esprit de la Nouvelle Vague.

The Decline Of Female Happiness fait danser de Berlin à Bueno Aires, du Brésil à Paris, éspèrant bientôt Donna Regina de retour en France pour nous délivrer leur nouveaux secrets.
myspace
KaraokeKalk

CestLaOuateMP3

Aucun commentaire: