Translate

lundi 9 novembre 2009

Nik Freitas



Nik Freitas, est un auteur-compositeur de Californie qui, photographe de métier est aussi un passionné de musique multi-instrumentiste. Il a à son actif 5 disques qu'il produit lui-même sauf le dernier qui est enregistré par Conor Oberst. C'est avec ce dernier qu'il joue en tournée dans le fameux Mystic Valley Band mais aussi sur les albums, comme le dernier d'Oberst Outer South.

Nik Freitas est un artiste qui griffe ses compositions de sa personnalité et ses experiences de vie. Il sort son premier disque à 23 ans en 2002, Here's Laughing At You, l'année qui suit Heavy Mellow, l'excellent Voicing the Hammers en 2006, dans la foulée Shoe Bee Do Bop et enfin le dernier Sun Down.



Il commence à se faire un nom en partageant une tournée avec Jason Lytle (Grandaddy), puis avec Oberst fait une centaine de dates tout en ecrivant et composant Sun Down. Il vient nous le presenter en Europe dès mai 2009.
Freitas c'est un coktail d'Elliott Smith, de Josh Rouse, de Brendan Benson, comme il le dit lui même, un air de Graceland mêlé à Abbey Road. C'est superbe et mélodieux. Les chansons sont construites de manière pop, parfois minimaliste parfois sunshine. Le piano et les guitares au profil rock british accompagnent le tambourin et des "lalala", des "houhouhou" pop californiens. Certains titres swinguent, d'autres sont plus mélancoliques et tous rendent honneur au folk dans une musicalité effervescente. Il y a 5 chansons offertes sur le site de Daytrotter, enregistrées en live dans leurs studios.


Nik Freitas appose sa voix magnifique sur ses instrumentations pop, comme dans see me there et enregistre un album moderne souligné de références. En écoutant it aint like that, je pense à Dylan, inévitablement. Les 10 titres de Sun Down sont fraichement parsemés de trompettes et d'orgue. Sun Down est ensoleillé, une réussite absolue.

myspace.com/nikfreitas
nikfreitas.com/ 

1 commentaire:

hobnobs a dit…

Je connaissais pas et je suis déjà fan. Merci!