Translate

jeudi 10 septembre 2009

Cherbourg


Voici un joli nom de ville normande pour ce quator anglais qui emmerge depuis quelques mois. Au chant et guitare il y a Andrew Davie, à la flûte, guitare et mandoline Phil Fiddle, Chris Maas à la batterie, et Kevin Jones au chant et basse. Phil et Davie se croisent et forment le groupe, qui s’appelle à l’origine Davie Fiddle qui accompagnera Laura Marling en tournée. Ils rencontrent les deux autres il y a quelques mois seulement pour former Cherbourg. C’est dans leur ville natale, Londres, qu’ils présentent leur premier EP cette année, Last Chapter of Dreaming.

Ce qui est notable chez cette jeune formation et dans cet opus, c’est la maturité hallucinante et la solidité de la composition et de l’interprétation. Lorsque l’EP de quatre titres, Never Love Again, Horses, Let You Down et The Mill sort en février dernier, les médias rock accrochent illico à l’écoute des surprenantes balades. Les voltigeants violons donnent envie de danser et le chant d’affronter n’importe quel bouc (petite allusion personnelle). L’atmosphère qui se dégage de ces mélodies est foudroyante. Les radios et sites le diffusent et les mp3 se vendent comme des petits pains !! L’univers des Cherbourg vogue entre les plaines de bruyères écossaises, les plaines arides du Kansas, le fog-folk londonien et un accent presque celtique qui dresse les poils.


Ils transgressent le genre et leurs harmonies sont accomplies, épanouies. Agés d’à peine 24 ans, ces quatre anglais entrent de plein pied dans le domaine pop-rock indépendant et leur créativité, leur originalité, leur personnalité signent une belle productivité à venir. Un second Ep depuis quelques semaines, Into The Dark et leur enregistrement No more flowers qui sort le 5 Octobre prochain.cherbourgmusic.com



Aucun commentaire: