Translate

jeudi 27 août 2009

Yo la Tengo


Piggledy reprend du service après un été passé avec les déménageurs bretons…Et rien de tel pour attaquer une rentrée que le Retour aux sources.

Yo La Tengo est un groupe pop phare apparu dans les années 90, qui flirte avec l’excellence et traverse les décennies sans prendre un poil blanc sur le caillou. Ces trois américains venus du New-Jersey sont Ira Kaplan et Georgia Hubley, les deux tourtereaux qui forment le groupe en 1986, James McNew qui les rejoint en 1992 pour l’album May i sing with me et prendra son envol dans Painful de 1993 pour devenir un membre à part entière de la formation.

Depuis le trio Yo la Tengo a signé 12 albums dont le dernier Popular Songs qui nous sera présenté le 8 septembre prochain avec en extrait, le savoureux titre Periodically Double or Triple.
L’album déboule comme une comète, alliant le funk au rock garage, la pop au sophistiqué symphonique avec les instruments à cordes en guise d'ouverture dans le titre Here to fall.
Le style de Yo la Tengo a toujours été riche d’influences, du Velvet underground au Kinks, les compositions sont restées riches elles aussi de talent et d’originalité mêlant une pincée de Sonic Youth aux Brian Jonestown Massacre. On entend un tempo country, parfois de l’experimentale, de la musique de chambre, ou encore du punk… ces trois artistes aiment la musique dans toute sa variété et la reproduisent, sous leur propre sceau, de bien scintillante manière. Ils sont même demandés depuis 2005 pour écrire et participer aux bandes originales de films, presentés au festival Sundance. Ils signent en tout 27 morceaux pour le cinéma et nous offrent un disque en 2008 les regroupant tous, We shoot, we score. Ils collaborent même à la musique du film français Jean Painlevé, ou alors font la musique d’un épisode des Simpsons…les horizons sont divers.

Éclectiques, prolifiques, avec un don infini pour l’écriture, l’interprétation, les live sur scène, les Yo la tengo brillent de spontanéité et d’humilité. Ils sont appréciés pour leur esprit d’équipe et leur professionnalisme par l’ensemble des groupes indépendants, la presse rock est unanime et attend comme nous tous la tournée (60 concerts en 3 mois) qui commence aux États-Unis en septembre et se poursuit en Europe en Novembre, avec une date au bataclan à Paris.
Piggledy compte dans ses titres chouchou la chanson « speeding motorcycle » interprétée par Marylou Lord et jouée à la guitare par Elliott Smith, reprise par Yo la Tengo, the Pastels, écrite par Daniel Johnston.
(vidéo: here to fall extrait de Popular Songs)
myspace.com/yolatengo

Aucun commentaire: