Translate

jeudi 26 mars 2009

Velour


Apparus en 2004 à Copenhague, ces quatre danois dans le vent, Velour: Glenn Müller au chant et guitare, Jonas Petri, guitare et clavier, le bassiste Kenneth Flöe et le batteur Thomas Olsen (Lupus) ont raccroché micros, guitares et baguettes. Ils ont décidé d’arrêter à la fin de l’année 2008; le groupe manquait de publicité, de promotion et suffoquait dans une sorte d’anonymat. Le tir peut donc être rectifié. Si vous aimez, dites le leur et pas avec des fleurs…

Influencés par les Beatles, Beach Boys, Velvet Underground, Byrds, ou les vibrations contemporaines de Belle & Sebastian, Cure, Pixies, les Velour ne fait pas dans la dentelle. ( celle-là est facile, j’admets…mais si tentante)
Animés par des références sixties, leurs compositions sont ornées de trompettes, instruments à cordes à volo, parfaites pour accompagner les premiers rayons de soleil.
Get in Room atterrit dans les bacs en 2004. Les Velour l’accompagnent en jouant et assurant une flopée de concerts. La presse rock ne suit pas. Ah? Etonnant…Seuls quelques sites internet et blogs les nomment et sont enthousiastes.
Ils participent à la compilation Nordische Kombination en 2006 aux côtés de Radio Luxembourg, Pelle Carlberg, Loveninjas…etc.
2007, les Velour peaufinent leur projet Undress Your Alibis qui sort en 2008, ainsi que la vidéo du single Janey Black. Ils s’appliquent à offrir un très bel album, inspiré, superbement pop et entre temps signent deux titres succulents sur White Single: Pam and the important man et Windzor White.

Undress your Alibis, produit par le danois Morten Bue (Moi Caprice, Figurines) et le suédois Per Sunding (Cardigans, Superheroes) est un album habillé de mélodies à la « mamas & papas » comme dans le titre BBC, d'harmonies pop vitaminées et raffinées. Hautement conseillé pour fleurir votre été de notes ensoleillées !
Ce genre de musique de qualité n’est certes pas traitée dans les journaux rock français qui « sont charrette » et « peinent à boucler » leurs 8 pages centrales hebdomadaires sur François Hollande ou Ségolène Royale parce que ceux-ci incarnent « un profond renouvellement générationnel » (13 mars 2007).
A chacun son Renouveau, à chacun son Rock’n roll…
http://www.velournet.dk/

Aucun commentaire: